Projet pilote adaptation aux changements climatiques «Formation des forces d’intervention»

Les changements climatiques rendent la maîtrise des phénomènes naturels dangereux de plus en plus exigeante pour les forces d’intervention. Pour mieux coordonner et planifier les interventions, de nouvelles bases d’instruction et d’intervention ont été créées pour les cadres. Elles permettront également d’améliorer l’efficacité et la sécurité des interventions.

Situation initiale

Ces dernières années, des phénomènes fréquents de tempêtes, d’instabilités de pentes, de grêle et de feux de végétation se sont produits en Suisse. Leur déroulement, leur durée et leur intensité ont parfois présenté des proportions inhabituelles pour les forces d’intervention déployées. Manifestement, la fréquence et l’intensité des phénomènes naturels dangereux augmentent du fait des changements climatiques. Les forces d’intervention risquent d’être de plus en plus souvent alertées pour des cas de sécheresse, de feux de végétation, de laves torrentielles et de coulées de boue, en plus des dangers naturels gravitaires habituels.

Les pompiers, la protection civile et l’aide militaire en cas de catastrophe sont bien formés et disposent de préparatifs d’intervention et de moyens de conduite standardisés. La fréquence accrue des événements extrêmes pose toutefois de nouveaux défis pour la planification, la réalisation et la durée des interventions. La plupart du temps, ces événements ne peuvent être maîtrisés que par regroupement des forces.

Objectifs

Le projet visait à préparer et à former des spécialistes et des cadres de toutes les forces d’intervention (pompiers, protection civile, services forestiers, conseillers en dangers naturels, aide militaire en cas de catastrophe, services techniques des communes) à la planification et à la maîtrise des phénomènes naturels dangereux, dans le but d’empêcher le plus possible de dommages et d’éviter les dommages consécutifs.

Démarche

  • Examen des différences entre les phénomènes naturels dangereux et les autres types d’événement pour la planification des interventions et les interventions en tant que telles
  • Élaboration de la planification des interventions et des plans d’intervention spécifiques aux phénomènes naturels dangereux
  • Identification des besoins supplémentaires en formation dans la perspective d’une intensification des interventions liées aux dangers naturels
  • Évaluation du contenu possible du cours (planification des interventions fondée sur les risques en cas de dangers naturels, collaboration des forces d’intervention, des organes de conduite et des spécialistes, bases de l’aide à la conduite, auxiliaires mobilisés dans la lutte contre des dangers naturels, etc.)
  • Élaboration de la documentation didactique et méthodologique, des aide-mémoire et des autres outils d’aide
  • Élaboration des documents de cours spécifiques à un cours de formation sur les phénomènes naturels dangereux et formation des responsables de cours et des enseignants
  • Organisation et réalisation des cours dans une région pilote, évaluation et adaptation des cours
  • Publication de l’offre et réalisation des cours de formation

Résultats

Les participants au cours ont pris conscience de l’importance de la préparation et de la formation communes de l’ensemble des acteurs intervenant dans la maîtrise des catastrophes naturelles. Des cartes de mission standardisées, compatibles avec le système de milices, sont utilisées dans le cadre du cours puis lors des interventions. Il est prévu d’organiser le cours « Planification des interventions et préparation à l’engagement » à intervalles réguliers. Les cartes de mission sont également abordées dans les cours « Feux de végétation et dangers naturels – bases ».

Conclusions

Le module de formation développé met en évidence, par des méthodes simples et pratiques, les conséquences des changements climatiques sur la fréquence des interventions liées aux phénomènes naturels dangereux. La planification prévisionnelle et la planification d’urgence doivent être adaptées en conséquence. Grâce à cette formation, le personnel opérationnel est sensibilisé à la problématique et mieux préparé aux événements à venir. Cependant, tous les acteurs ne sont pas encore conscients de l’importance de suivre une formation sur la maîtrise des dangers naturels en lien avec les changements climatiques. Il importe donc d’amener davantage de représentants des organisations partenaires à fréquenter ce cours.


Porteur de projet: Fédération suisse des sapeurs-pompiers

Zone pilote: Suisse

Durée: 2014 - 2015

Suivi du projet: Office fédéral de la protection de la population

Informations complémentaires

Liens

Contact spécialisé
Dernière modification 13.10.2017

Début de la page

Contact

Fédération suisse des sapeurs-pompiers
Josef-Heinrich Amacker

j.amacker@swissfire.ch

Imprimer contact

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/mesures/programmes-et-projets/pak/pilotprogramm-anpassung-an-den-klimawandel2/programme-pilote-adaptation-aux-changements-climatiques/projets-pilotes-adaptation-aux-changements-climatiques--cluster-0/projet-pilote-adaptation-aux-changements-climatiques--formation-.html