Projet pilote adaptation aux changements climatiques «ACCLIMATASION: un développement urbain adapté aux changements climatiques»

Avec les changements climatiques, les fortes chaleurs s’accentuent dans les villes. Le risque d’inondation augmente également. À travers le projet ACCLIMATASION, la capitale valaisanne a sensibilisé les décideurs et la population à cette problématique. En plus, la ville a élaboré des recommandations pour un développement urbain adapté aux changements climatiques. Elles se fondent sur des mesures pilotes réalisées sur le domaine public et privé.

Situation initiale

Un milieu bâti de façon exclusivement minéral (bâtiments, voirie), le manque de végétation, les polluants atmosphériques et le dégagement de chaleur peuvent générer un « îlot de chaleur » dans les villes et les agglomérations. En majeure partie imperméabilisé, le sol ne peut en outre absorber l’eau de pluie que dans une mesure limitée. Les précipitations intenses menacent ainsi de provoquer des inondations. Des mesures comme la création d’espaces verts, la réalisation de points d’eau et le maintien de sols perméables peuvent réduire les fortes chaleurs et le risque d’inondation dans les villes.

Objectifs

L’objectif du projet consistait à créer des aménagements urbains, tant dans l’espace public que privé, qui permettent de maintenir une qualité de vie élevée en ville, malgré un climat toujours plus chaud et sec. La sensibilisation de la population et des décideurs envers ces solutions d’aménagement était également un but majeur du projet. Enfin, il s’agissait d’inscrire l’évolution des pratiques de la ville dans le long terme.

Démarche 

  • Élaboration d’un cadre de référence théorique, recherche de synergies et de partenariats avec d’autres projets
  • Production d’outils de communication, publication d’une page Internet dédiée au projet, réalisation d’un événement de lancement pour faire connaître le projet, lancement d’un appel à projets privés, organisation de différentes actions de sensibilisation (professionnels, enfants, grand public)
  • Réalisation de projets sur l’espace public et soutien aux propriétaires privés sélectionnés pour la réalisation de leurs projets
  • Inclusion progressive dans les outils d’aménagement du territoire (plans de quartier, plans de zone) des prescriptions relatives aux mesures d’adaptation aux changements climatiques, réalisation de lignes directrices politiques pour la conception et la gestion des espaces publics 

Résultats 

Le projet a permis de rendre la ville de Sion plus résiliente en terme de risques climatiques (fortes chaleurs, inondations). Concrètement, la végétation et l’eau ont été pleinement intégrées dans la conception des espaces publics. Deux projets privés (toiture végétale, concept d'aménagements extérieurs, plan d’aménagement extérieur pour unnouveau quartier d’habitation) ont été soutenus financièrement et accompagnés techniquement.

L’administration communale a été sensibilisée, la connaissance des solutions possibles a été renforcée, et la reconnaissance des efforts déjà entrepris a été élargie. La population et les décideurs ont également été sensibilisés à la problématique. Par ailleurs, la ville de Sion partage les expériences acquises avec les professionnels d’autres villes et met à disposition des acteurs privés des recommandations pour leurs propres projets.

Enfin, la dynamique lancée par le projet est prolongée dans une perspective de long terme grâce à une modification des outils d’aménagement du territoire : complément à la stratégie de développement (en projet), adoption de lignes directrices politiques pour l’aménagement des espaces publics, introduction de nouvelles dispositions dans le règlement des constructions (en projet), ainsi que dans les plans de quartier et plans de zone. 

Conclusions 

Diverses mesures d’aménagement urbain réduisant l’effet d’îlot de chaleur et augmentant la qualité de vie ont pu être mises en oeuvre à Sion. La création d’espaces verts attrayants et la gestion de l’eau ont notamment joué un rôle central. Cette approche intégrale a permis de sensibiliser non seulement des acteurs des domaines de l’administration, de l’architecture et de la planification au sujet de l’adaptation aux changements climatiques mais aussi les habitants, les écoles et des investisseurs privés.


Porteur de projet: Ville de Sion

Région pilote: Ville de Sion

Durée: 2014 - 2016

Suivi du projet: Office fédéral du développement territorial

Informations complémentaires

Contact spécialisé
Dernière modification 13.10.2017

Début de la page

Contact

Ville de Sion
Lionel Tudisco

l.tudisco@sion.ch 

Imprimer contact

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/mesures/programmes-et-projets/pak/pilotprogramm-anpassung-an-den-klimawandel2/programme-pilote-adaptation-aux-changements-climatiques/projets-pilotes-adaptation-aux-changements-climatiques--cluster-2/projet-pilote-adaptation-aux-changements-climatiques--acclimatas.html