Visites sur site : une deuxième édition réussie

La nécessité d’agir ne serait-elle pas une opportunité pour le développement durable ? La deuxième Visite sur Site du Programme pilote a eu lieu le 16 novembre 2021 à Genève. Lors de cet événement réunissant la science et la pratique, différentes pistes ont été explorées pour sensibiliser la population, lancer des échanges avec les professionnel·le·s et mobiliser les responsables politiques. Le but : promouvoir un développement communal durable.

Adaptation des changements climatiques, Programme pilote Adaptation aux changements climatiques | 10.02.2022 | OFEV

Une année après la première à Lucerne, la deuxième Visite sur Site a eu lieu au Pavillon SICLI à Genève. Environ 40 spécialistes et chargé·e·s de projets pilotes se sont réunis lors de cet événement pour un échange de connaissances et d'expériences. Sur place, les responsables ont pu présenter leur projet pilote et tisser des liens avec des chercheurs des domaines concernés ainsi qu'avec des spécialistes de la région. 

Après le mot de bienvenue de Guirec Gicquel, coordinateur du Programme pilote « Adaptation aux changements climatiques », et de Theres Paulsen, cheffe du réseau pour la recherche transdisciplinaire td-net des Académies suisses des sciences, la séance plénière s'est concentrée sur les sujets de la sensibilisation et de la prise de conscience de la population.

Des présentations inspirantes

Au cours de la journée, plusieurs méthodes de sensibilisation différentes ont été abordées. Maude Sauvain, directrice de Latitude Durable a par exemple présenté le projet pilote A.07 – Cool City. Ce projet d’expérimentation sur le terrain mêle la science à la pratique et permet de travailler tout au long du cycle de vie d’un projet avec un réseau d’acteurs et actrices interdisciplinaires. 

Jean-François Rubin, prof. HES à HEPIA Genève et directeur de la Maison de la Rivière, a détaillé l’approche qui a guidé la conception du projet pilote F.01 – Clim-Expo. Dans ce cas, c’est par une exposition itinéraire que sont expliquées et diffusées des thématiques variées et interdisciplinaires en lien avec le changement climatique.

De grands défis

A la suite des présentations, s’est tenu un échange entre les participant·e·s réparti·e·s en deux groupes pour prendre part aux ateliers visant à répondre à la question suivante : « Quels défis rencontrez-vous dans le travail avec la population et les responsables politiques dans le cadre de vos actions pour des communes plus durables ? »

Les réponses étaient claires. La résistance au changement et à l’innovation est un défi crucial. À l’origine de cette résistance, il y a le constat de grandes inégalités entre les communes en ce qui concerne l’état des connaissances, de prise de conscience et de responsabilisation, ainsi que les moyens financiers et personnels disponibles pour l’adaptation des espaces publics aux enjeux du changement climatique.

Une approche positive

Comment relever ces défis ? Les participant·e·s ont proposé plusieurs moyens pour inclure les communes et la population aux processus de conception et d’expérimentation qui semblent porter leurs fruits : la communication, la sensibilisation et la vulgarisation scientifique, les accompagnements participatifs, la collaboration interdisciplinaire, les plateformes d’échanges et les concours.

En outre, une approche positive vis-à-vis du changement permet de dépasser les discours de déni et met l’accent sur les synergies et les bénéfices liés aux mesures d’adaptation aux changements climatiques : pluralité des usages, qualité de vie, création d’emplois, génération de ressources nouvelles, etc. L'important est, et reste d'avoir le courage de faire des petits pas, car c'est la seule façon de réussir un changement culturel.

Un échange vivant

Après le repas a eu lieu un moment convivial et informel d’échanges et de rencontres, les deux groupes de participant·e·s ont quitté le pavillon SICLI pour visiter les deux projets qui s’entrelacent sur la place de parc attenante. La visite de Clim-Expo accompagnait le parcours circulaire dessiné par la « pépinière urbaine », partie du projet d’expérimentation PAV Boissonas (Cool City). 

La visite du site a donné aux participant·e·s la possibilité de se faire leur propre idée concrète des projets. Cela leur a permis de mieux comprendre le contexte dans son ensemble pour parler plus facilement des détours, des hasards et des obstacles rencontrés lors de sa mise en œuvre. À Genève également, tous les participant·e·s ont fait un usage intensif de cet échange vivant et se sont laissé·e·s transporter par les discussions, même au-delà du temps préétabli.

Vidéo de la visite sur site à Genève

Galerie de photos

Informations complémentaires

Dernière modification 10.02.2022

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/nouvelles-et-evenements/newsdetail.html/fr/nccs/2022/02/site_visit_2.html