Changements en fonction de l’altitude

Le Sud des Alpes s’étend sur une large gamme d’altitude. Dans les régions les plus basses, le long des lacs entre 200 et 300 m, le nombre de journées estivales et de nuits tropicales augmentera considérablement. Aujourd’hui déjà, les chutes de neige s’y font rares. Si les émissions de gaz à effet de serre continuent à augmenter comme elles l’ont fait jusqu’à présent, les hivers pourraient rester pour ainsi dire sans neige à l’avenir.

Les graphiques suivants présentent les changements attendus au Sud des Alpes pour quatre indicateurs climatiques à quatre niveaux d’altitude. Les différentes altitudes sont indiquées dans la moitié droite des graphiques. Le trait noir vertical représente la valeur moyenne observée de nos jours (période de référence de 1981 à 2010). Les barres colorées montrent l’enveloppe des résultats possibles pour les deux scénarios climatiques RCP 2,6 et RCP 8,5 pour chaque indicateur climatique sur la période centrée autour de 2060. Les lignes colorées verticales représentent la valeur médiane obtenue à partir de simulations issues de différents modèles climatiques et correspondent à la valeur attendue.

Que signifient RCP 2,6 et RCP 8,5 ? Vous trouverez ici des explications concernant les scénarios d’émissions.

Jours d'été aujourd'hui

Les régions suisses méridionales situées au-dessous de 300 m comptent aujourd’hui environ 80 journées estivales, et celles de haute altitude aucune.

Jours d'été vers 2060

Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), il y aura près de 115 journées estivales par an en moyenne dans les régions les plus basses. Même au-dessus de 1500 m, quelques journées estivales ne sont pas à exclure. Avec des mesures de protection du climat (RCP 2,6), ce nombre devrait se limiter à quelque 100 journées estivales dans les régions de basse altitude.

 

 

Nuits tropicales aujourd’hui

Aujourd’hui, on enregistre environ 6 nuits tropicales par an en moyenne dans les régions de basse altitude en Suisse méridionale. Au-dessus de 300 m, les nuits tropicales constituent l’exception.

Nuits tropicales vers 2060

Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), les régions situées au-dessous de 1500 m devraient enregistrer en moyenne plusieurs nuits tropicales d’ici le milieu du siècle. L’augmentation du nombre de nuits tropicales sera particulièrement marquée au-dessous de 800 m. Dans les régions aux altitudes les moins élevées, il faut s’attendre à quelque 30 nuits tropicales. Avec des mesures de protection du climat (RCP 2,6), cette augmentation serait limitée à 15 nuits tropicales.

 

 

Jours de gel aujourd’hui

Les régions de basse altitude enregistrent quelque 60 jours de gel. Les régions situées au-dessus de 1500 m comptent quant à elles environ 200 jours de gel par an.

Jours de gel vers 2060

Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), il y aura encore près de 30 jours de gel par an en moyenne dans les régions de basse altitude du Sud des Alpes d’ici le milieu du siècle, et environ 150 jours au-dessus de 1500 m. Avec des mesures de protection du climat (RCP 2,6), il y aura encore près de 45 jours de gel dans les régions de basse altitude et 175 dans les régions surélevées.

 

 

Jours de neige fraîche aujourd’hui

On observe en moyenne 7 jours de neige fraîche dans les régions de basse altitude et environ 60 au-dessus de 1500 m.

Jours de neige fraîche vers 2060

Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), les régions de basse altitude n’enregistreront en moyenne presque plus de jours de neige fraîche, celles au-dessus de 1500 m environ 35 jours. Avec des mesures de protection du climat (RCP 2,6), le recul des jours de neige fraîche serait nettement moins prononcé : il resterait encore 5 jours de neige fraîche à basse altitude et près de 45 dans les régions surélevées.

Dernière modification 11.12.2018

Début de la page