C.03 Dangers liés au dégel des parois rocheuses

Le pergélisol ne stabilisant pas seulement les sols, mais aussi en de nombreux endroits les parois rocheuses des flancs de montagnes à forte déclivité, les changements climatiques sont susceptibles de faire apparaître de nouveaux risques d’éboulement et de mouvements de terrain. Le Valais, avec ses zones habitées situées au pied de pentes abruptes, y est particulièrement exposé. Des zones jusqu’à présent sûres pourraient se trouver menacées par des éboulements, des processus d’érosion et une augmentation du charriage. Dans le cadre de ce projet, le canton du Valais entend notamment établir une nouvelle carte des dangers, axée sur les risques.

Situation initiale

Les parois rocheuses froides situées à la limite inférieure du pergélisol sont sensibles à l’évolution du climat. La stabilité des masses rocheuses est fortement impactée par l’élévation de la température de l’air, par la multiplication des épisodes de sécheresse et de fortes précipitations ainsi que par la modification de la teneur en glace/eau des crevasses rocheuses. Du fait de la forte déclivité des pentes valaisannes et de la proximité entre les sources de danger et les zones habitées, des portions de territoire jusqu’à présent sûres sont désormais menacées par des éboulements, des processus d’érosion et une augmentation du charriage. Les autorités tant cantonales que communales doivent donc pouvoir disposer d’un instrument de prévention des dangers et de gestion des risques. Le projet vise à classer les parois rocheuses en différentes catégories de risques selon le potentiel de dommages qu’elles présentent (zones habitées, infrastructures touristiques, voies de communication, etc.). Il en résultera une liste des parois rocheuses qu’il faudra à l’avenir considérer comme particulièrement dangereuses.

Objectifs

  • Identification des zones habitées et des zones desservies par les infrastructures touristiques qui seront à l’avenir exposées à de graves dangers en raison de l’instabilité des parois rocheuses
  • Présentation de propositions concrètes pour la réduction des risques ou la prévention des dangers
  • Examen des opportunités économiques et écologiques susceptibles de découler des évolutions à venir ; la création de nouveaux espaces récréatifs et l’obtention de nouvelles ressources pourraient en faire partie.

Démarche

  • Déterminer quelles sont les parois rocheuses potentiellement dangereuses
  • Établir une carte des éboulements et écroulements susceptibles de se produire à l’avenir dans les zones à pergélisol
  • Déterminer les nouvelles zones de danger et les nouveaux potentiels de dommages
  • Établir une carte des risques
  • Dégager des informations sur les risques et catégoriser les risques
  • Examiner les opportunités susceptibles de découler de cette évolution
  • Présenter les résultats

Produits escomptés

  • Carte des parois rocheuses qui deviendront vraisemblablement instables et des zones à risques
  • Version adaptée de la carte de l’extension potentielle du pergélisol en Suisse (en ligne)
  • Carte des risques
  • Stratégie d’utilisation des matériaux déplacés (gestion de ces matériaux)
  • Stratégie régionale de réaffectation des zones de dépôt (espaces récréatifs)
  • Propositions de stratégies de protection/surveillance des sites particulièrement dangereux
Titre complet du projet:

Zukünftige Gefahren und Risiken aus gefrorenen Felswänden im Wallis (C.03)

Région: Canton du Valais
Durée: janvier 2019 – décembre 2021
Porteur: Service des forêts, des cours d'eau et du paysage (SFCEP), Canton du Valais
Partenaires:

Office fédéral de l’environnement OFEV

Contact spécialisé
Dernière modification 15.08.2019

Début de la page

Contact

Pascal Stoebener
Chef du groupe dangers naturels
pascal.stoebener@admin.vs.ch
Tél. +41 27 606 32 28
 

Imprimer contact

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/massnahmen/pak/projektephase2/pilotprojekte-zur-anpassung-an-den-klimawandel--cluster--managem/c-03-gefahren-aus-auftauenden-felswaenden.html