Changements climatiques à l’étranger – risques pour la Suisse

La Suisse entretient des liens étroits avec une grande variété d’États et d’acteurs sur l’ensemble du globe, que ce soit en matière de relations commerciales, d’investissements directs, de tourisme, de politique étrangère, de migration ou de coopération au développement. Il s’ensuit que le pays est indirectement impacté par les développements et les événements survenant à l’étranger tels les changements climatiques.

Finances

Finanzdienstleistungen

La place financière suisse fait figure de leader mondial dans la gestion de biens privés suisses et étrangers. Le pays héberge aussi l’un des dix plus gros marchés des assurances d’Europe. Si les changements climatiques se répercutent sur le secteur financier, les clients fortunés (étrangers) des banques pourraient être lésés, les investissements suisses, menacés, et les risques en matière d’assurances, accrus.
Les risques climatiques sont partiellement pris en compte dans les analyses des investissements (pratique à consolider). Les changements climatiques sont au coeur des activités des assurances.


Alimentation

Nahrungsmittelversorgung

Au cours des dernières années (1995 à 2014), le taux d’autoapprovisionnement de la Suisse, aliments pour animaux compris, se situait entre 50 % et 59 %. La majeure partie des importations de produits est issue de l’Union européenne, mais les biens agricoles et d’importants produits de gros tels que le cacao et le café proviennent de régions vulnérables aux changements climatiques. Les marchés concentrés sur quelques pays (p. ex. soja brésilien) accroissent les risques liés au climat.
Les risques climatiques peuvent être intégrés aux processus d’achat, p. ex. en diversifiant certains produits de gros. Les possibilités d’influer sur les semences, engrais et produits phytosanitaires à forte concentration de marché sont limitées.


Énergie

Energieversorgung

La Suisse dépend à 75 % d’importations. Certaines énergies importées proviennent de pays sensibles aux changements climatiques. À l’étranger, ces derniers peuvent se répercuter sur les installations d’extraction, les raffineries et les routes de transport des énergies fossiles ainsi que sur les réseaux et la production électriques pour les énergies renouvelables. Des pénuries pourraient ainsi se produire pour les énergies fossiles et l’approvisionnement électrique en Suisse.
Le pétrole doit être conservé dans des entrepôts agréés. Avec plusieurs conduites de gaz naturel et des raccordements à des réservoirs européens, les risques se répartissent. Élevées, les capacités frontalières pour l’électricité peuvent amortir des interruptions.


Sécurité

Sicherheit

Les risques liés à la sécurité humaine et de violents conflits peuvent croître du fait des changements climatiques. Aussi le rapport actuel sur la politique de sécurité de la Suisse mentionne que les États se sont fragilisés au cours des dernières années. Des pays dans lesquels la Suisse s’engage, p. ex. via des activités économiques ou par intérêt politique, sont également concernés.
La Suisse peut réduire les risques de sécurité humaine dans les pays grâce à la coopération au développement, à l’aide humanitaire et à la diplomatie.


Coopération au développement

Entwicklungszusammenarbeit

Dans ce domaine, la Suisse se concentre souvent sur des personnes en milieu rural fortement dépendantes des ressources naturelles. Les changements climatiques constituent sur de nombreux sites une grave menace pour les moyens d’existence des groupes ciblés par la coopération et pourraient mettre en danger les progrès réalisés.
La Suisse s’engage dans des projets de protection du climat et d’adaptation et a fait des changements climatiques un thème transversal.


Économie

Wirschaftsleistung

La Suisse étant liée à d’autres pays, les effets des changements climatiques à l’étranger pourraient se répercuter sur l’importation et l’exportation de biens et de services en Suisse. Le pays d’origine peut connaître des modifications des conditions et des baisses de production et le pays de distribution, des atteintes au développement économique ainsi qu’une évolution de la structure de la demande. Les risques pèsent surtout sur les entreprises exportant fortement vers les pays vulnérables ou très dépendantes de biens provenant de régions sensibles.
En diversifiant les chaînes d’approvisionnement et les marchés et en coopérant avec des fournisseurs, l’économie privée peut renforcer la résilience. Les risques climatiques doivent aussi être intégrés à la gestion d’entreprise et aux décisions d’investissement.

 

Migration

Migration

Les changements climatiques sont un des nombreux facteurs influant sur la migration. La Suisse n’est pas un pays de destination majeur pour les migrants climatiques, qui se déplacent en général sur de petites distances, mais constitue une terre d’accueil potentielle pour les migrants issus de pays vulnérables sans perspectives économiques.
Le soutien à la résilience des pays d’origine ainsi que des personnes dans leurs pays d’origine, de transit et de destination est décisif. La politique suisse du marché du travail est essentielle au vu de la migration de travail liée aux changements climatiques.

 

Informations complémentaires

Dernière modification 05.01.2021

Début de la page