F.09 Aménagements hydrauliques adaptés aux poissons

Les poissons sont très vulnérables aux changements climatiques, en particulier s’ils vivent dans les cours d’eau. Par exemple, si les ruisseaux et les rivières tarissent, si la température de l’eau s’élève fortement en été ou si les crues hivernales détruisent les œufs, de vastes populations piscicoles sont en danger. Ces dernières années, les situations menaçantes sont de plus en plus fréquentes. Ce projet a pour but d’échanger les connaissances actuelles dans le cadre d’un large dialogue avec toutes les parties concernées et de présenter des solutions d’aménagements hydrauliques permettant aux espèces indigènes et aux populations piscicoles vivant dans nos eaux d’être préservées. En outre, il entend réviser les pratiques de gestion des autorités de pêche et des associations de pêcheurs à la lumière du réchauffement climatique.

Situation initiale

Les aménagements hydrauliques visent à protéger les personnes et leurs habitations des crues et à procéder à des renaturations. Au cours des dernières décennies, des méthodes toujours plus respectueuses de la nature et du paysage ont été employées. Pourtant, trop peu d’importance a été accordée jusqu’à présent aux aspects climatiques importants pour les poissons : sécheresse, température de l’eau et crues hivernales. Compte tenu de l’élévation des températures, il est urgent d’intégrer les scénarios climatiques dans les décisions en matière d’aménagement hydraulique, dans la gestion assurée par les autorités et dans les pratiques de régulation des associations de pêcheurs. Le projet soutient cette étape décisive et contribue à la préservation des espèces piscicoles indigènes.

Objectifs

  • Garantir que les aménagements hydrauliques tiennent également compte à l’avenir des facteurs déterminants pour la survie des poissons : situations d’étiage, crues hivernales et température de l’eau
  • Garantir la connaissance et l’application des mesures de préservation des espèces piscicoles prédominantes au niveau des autorités cantonales
  • Garantir que les associations de pêcheurs axent leurs pratiques de régulation sur des mesures efficaces et adaptées aux changements climatiques
  • Permettre l’implication des pêcheurs concernés

Démarche

  • Analyser les parties prenantes et organiser plusieurs ateliers avec celles-ci
  • Le cas échéant, constituer des groupes de travail et effectuer un travail de terrain
  • Assurer un suivi scientifique
  • Rédiger des rapports finaux, organiser des sessions d’information, assurer transfert de connaissances et la diffusion

Produits escomptés

  • Rapports d’atelier
  • Guide pratique de la préservation des espèces piscicoles prédominantes
  • Procédure à suivre en cas de disparition des espèces piscicoles prédominantes
  • Recommandations à l’intention des autorités concernant leur gestion, et à l’intention des associations de pêcheurs
Titre complet du projet:

Trockenheit, Wärme, Winterhochwasser – Fischerei und Wasserbau im (Klima-)Wandel (F.09)

Région: Cantons d'Argovie, Bâle-Campagne, Berne, Fribourg, Saint-Gall, Uri
Durée: novembre 2018 – décembre 2021
Porteur: Centre suisse de compétences pour la pêche CSCP
Suivi du projet:

Office fédéral de l’environnement OFEV

Contact spécialisé
Dernière modification 15.08.2019

Début de la page

Contact

Adrian Aeschlimann
Directeur
a.aeschlimann@skf-cscp.ch
Tél. +41 31 330 28 07  

Imprimer contact

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/massnahmen/pak/projektephase2/pilotprojekte-zur-anpassung-an-den-klimawandel--cluster-Sensibilisierung/f-09-fischgerechter-wasserbau.html