A.06 Chaleur et santé

Des températures élevées peuvent présenter un risque pour la santé. Aussi ce projet a-t-il permis de déterminer les facteurs accentuant les effets néfastes des vagues de chaleur sur la santé humaine et de tirer des enseignements importants concernant l’impact des facteurs spatiaux et socio-démographiques sur les risques sanitaires induits par la chaleur. Les résultats obtenus doivent servir de base aux responsables du domaine de la santé pour l’adaptation des mesures de protection existantes face aux changements climatiques.

Un homme essuie la sueur de son front dans la chaleur de l'été
© iStockphoto

Résultats

Les vagues de chaleur représentent un risque pour la santé des personnes vulnérables. Jusqu’ici, il était difficile de savoir dans quelle mesure les îlots de chaleur urbains, les espaces verts et les facteurs socio-démographiques jouaient un rôle dans l’impact des fortes chaleurs sur la santé de la population. Ce projet pilote visait donc à créer une base de données permettant de déterminer, sur une zone géographique restreinte, les facteurs influençant le risque de mortalité liée aux fortes chaleurs.

Dans le cadre de ce projet, l’Institut tropical et de santé publique suisse (Swiss TPH) a développé un nouveau modèle à haute résolution applicable à l’ensemble de la Suisse. Sur la base de ce modèle et des informations relatives à la mortalité recensées par la Swiss National Cohort, les experts de l’institut Swiss TPH ont examiné le risque de mortalité lié aux fortes chaleurs sur une zone géographique restreinte.

L’analyse a montré que l’âge n’est pas le seul facteur de mortalité liée à la chaleur, mais que les caractéristiques des bâtiments, les températures intérieures supérieures à 24 °C et un statut socio-économique peu élevé sont également des critères déterminants. En outre, au cours d’une vague de chaleur, le niveau de la température journalière moyenne aura plus d’impact sur la santé que la durée de la vague de chaleur.

Sur la base de ces enseignements, les experts de l’institut Swiss TPH ont formulé des recommandations à l’intention des responsables de la santé publique en vue d’améliorer les mesures de protection contre la chaleur. Les résultats du projet ont déjà servi de base à l’introduction par MétéoSuisse d’un nouveau système d’alerte canicule. Ce dernier alerte désormais la population suisse à partir d’une température moyenne journalière de 25 °C.

Résumé du projet (PDF, 1 MB, 22.09.2022)

Documents et liens

Situation initiale

Les analyses réalisées de 1995 à 2003 montrent que les fortes chaleurs peuvent grandement nuire à la santé de la population. Or, les vagues de chaleur n’ont cessé de s’accentuer. Comparée à un été normal, la canicule de 2015 a causé quelque 800 décès supplémentaires. La densification du milieu bâti et le vieillissement de la population ne font que renforcer la vulnérabilité aux épisodes caniculaires. Il existe toutefois des doutes concernant le rôle que jouent ici les conditions spatiales des zones d’habitation ainsi que les aspects socio-démographiques. De plus, l’efficacité des mesures de prévention est parfois remise en question. Si le Tessin et la Suisse romande ont déjà mis en place des plans d’action en cas de fortes chaleurs, le sujet gagne de l’ampleur en Suisse alémanique. Ce projet vise donc à fournir des bases fiables afin d’élaborer des mesures d’adaptation efficaces dans les domaines de la protection de la santé et de l’aménagement du territoire.

Objectifs

  • Élaboration de bases fiables en vue de mesures d’adaptation efficaces dans le domaine de la protection de la santé et de l’aménagement du territoire
  • Diminution des effets néfastes des vagues de chaleur sur la santé de la population

Démarche

  • Analyser l’impact des îlots de chaleur urbains, d’autres facteurs spatiaux et socio-démographiques pertinents en matière de santé et de la comorbidité sur la mortalité due à la chaleur (régions de petite taille)
  • Sur la base des données actualisées relatives à la mortalité et aux hospitalisations de 1995 à 2018, quantifier l’effet sur la santé de plusieurs plages de températures
  • Recenser systématiquement, sur la base de données sanitaires, les indicateurs les plus pertinents en matière de vagues de chaleur en vue de la diffusion d’avis de canicule
  • Évaluer les mesures cantonales prises pour réduire la mortalité due à la chaleur

Région du projet

Titre complet du projet:

Hitze und Gesundheit: Die Wirkung von Wärmeinseln, Grünräumen und anderen Faktoren (A.06)

Région: Suisse
Durée: janvier 2019 – décembre 2021
Porteur:

 

Schweizerisches Tropenund Public Health Institut (Swiss TPH) 

 

Suivi du projet: Office fédéral de la santé publique OFSP

Contact spécialisé
Dernière modification 03.10.2022

Début de la page

Contact

Dr. Martina Ragettli
Projektleiterin
martina.ragettli@swisstph.ch
Tel. +41 61 284 87 29  

Imprimer contact

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/mesures/pak/projektephase2/pilotprojekte-zur-anpassung-an-den-klimawandel--cluster--umgang-/a.06-chaleur-et-sante.html