A.09 «Ça chauffe dans les écoles»

Le projet bilingue a pour objectif de faire prendre conscience des risques et désagréments subis en milieu scolaire lors de périodes de fortes chaleurs aux enfants de 6 à 10 ans. Il sera réalisé dans un collège de Montreux et de Locarno, et comprendra notamment des analyses thermiques, des enquêtes dans les bâtiments scolaires et une campagne de sensibilisation.

Situation initiale

Les communes de Montreux et de Locarno sont caractérisées par un climat particulièrement chaud en comparaison suisse. Les étés y sont toujours plus chauds, et les canicules seront toujours plus fréquentes dans ces régions. Le projet concerne la problématique des fortes chaleurs dans les écoles. Il abordera l’utilisation adéquate des infrastructures pour limiter ces fortes chaleurs (« bonnes pratiques » à mettre en place pour maintenir le mieux possible les bâtiments au frais) ainsi que les conséquences des fortes chaleurs sur la santé des enfants, sur leur capacité à se concentrer en cours et sur leur bien-être général. Dans l’ensemble, il faut constater que jusqu’à présent, les enfants sont un public-cible trop peu pris en compte par les campagnes de sensibilisation (qui sont pour la plupart axées sur les personnes âgées).

Objectifs

  • Identifier les lieux les plus touchés par la problématique des surchauffes estivales et de confort (températures élevées dans les salles de classe, zones extérieures peu ou pas ombragées, etc.)
  • Proposer des mesures d’optimisation simples (par ex. protections solaires, ventilation, aménagements extérieurs)
  • Mener une campagne de sensibilisation auprès des utilisateurs des bâtiments (concierges, enseignants, enfants) en vue d’adopter les bons comportements pour préserver sa santé et rester concentré lors des périodes de canicule

Démarche

Le projet comporte un volet technique et un volet pédagogique. Sur le plan technique, la démarche implique les acteurs suivants : délégué à l’énergie/climat, responsables bâtiments communaux, responsables espaces verts communaux, chefs concierges, experts en thermique du bâtiment et autres partenaires du projet. Du côté pédagogique, les acteurs sont le délégué à l’énergie/climat, les responsables d’établissements scolaires, les infirmières scolaires, les enseignants et d’autres partenaires. Les connaissances générées par le projet sont également transmises par les enfants à l’environnement familial, permettant ainsi de toucher un public plus large.

Produits escomptés

Une mallette « Ça chauffe dans les écoles » dont le contenu sera le suivant :

  • Documents pour mettre en place les analyses thermiques dans les bâtiments et réaliser une enquête auprès des utilisateurs
  • Guide de bonnes pratiques destiné aux concierges
  • Supports pédagogiques pour les enseignants, adaptés à l’âge des enfants et contenant autant des informations théoriques que des exemples d’animations à réaliser dans les classes
Titre complet du projet:

« Ça chauffe dans les écoles » / «Fa caldo a scuola» (A.09)

Région:

Montreux (VD) et Locarno (TI)

Durée: janvier 2019 – décembre 2021
Porteur:

Bio-Eco Sàrl et CSD Ingegneri (partenaire)

Suivi du projet:

Office fédéral de l’environnement OFEV

Contact spécialisé
Dernière modification 15.08.2019

Début de la page

Contact

Aline Savio-Golliard
Co-directrice
Bio-Eco Sàrl
aline.savio@bio-eco.ch
Tél. + 41 861 00 96

Imprimer contact

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/mesures/pak/projektephase2/pilotprojekte-zur-anpassung-an-den-klimawandel--cluster--umgang-/a.09-ca-chauffe-dans-les-ecoles.html