A.13 Ilots de chaleur en ville de Fribourg

Le plan directeur du Canton de Fribourg table sur une augmentation de 50% de la population pour 2050, et la loi sur l’aménagement du territoire impose un principe de densification urbaine vers l’intérieur. En tenant compte du réchauffement climatique, l’accentuation des fortes chaleurs en ville (îlots de chaleur urbains) est une évidence. Par ce projet, la ville de Fribourg souhaite anticiper les conséquences du réchauffement climatique.

Situation initiale

Le projet aborde la problématique des îlots de chaleur urbains. Si l’accroissement de la température dans les villes et les agglomérations est un phénomène connu, son étude en ville de Fribourg revêt une importance stratégique aujourd’hui dans la mesure où la ville s’apprête à subir plusieurs transformations urbanistiques d’ampleur : quartier historique du Bourg, quartier central de la gare et développements de divers lotissements de centaines de logements. Par ce projet, la ville de Fribourg se dote d’un outil décisionnel et communicationnel pour faire face aux conséquences du réchauffement climatique sur le confort urbain, sur la santé humaine, sur la planification urbaine (nature en ville) et sur la consommation et production énergétique renouvelable. Le projet permettra d’anticiper les impacts urbains du changement climatique de façon chiffrée, et d’y apporter une réponse pratique proactive favorisant le confort de la population.

Objectifs

  • Évaluation du confort urbain et identification des zones problématiques (cartographie des températures et extrapolation selon divers scénarios de réchauffement et de densification)
  • Évaluation de la climatisation et de la production énergétique (photovoltaïque)
  • Développement de la nature en ville en tant que source de mitigation
  • Établissement de lignes directrices pour les planificateurs urbains

Démarche

Le projet utilise un outil logiciel (City Sim https://citysim.epfl.ch/) permettant des modélisations pour évaluer par simulation numérique les indicateurs nécessaires, à partir des données cadastrales et statistiques disponibles. Il vise à analyser les risques et les opportunités liés aux phénomènes des îlots de chaleur urbains. Il s’agira d’identifier les zones urbaines sensibles de même que les scénarios de développement urbains à privilégier et ceux à éviter (le tout minéral). Le projet se traduira en particulier par une augmentation de la biodiversité et de la place de la nature en ville.

Produits escomptés

  • Représentation 3D (OpenGL) et cartographie 2D (GIS) des bâtiments et des rues du cas d’étude colorés avec les principaux indicateurs (îlots de chaleur urbains, production photovoltaïque, confort urbain, etc.) pour le scénario de référence, les prédictions futures (2030 et 2050) et différents scénarios de mitigation du phénomène
  • Recommandation sur de nouvelles règlementations qui pourraient contenir le phénomène, notamment aux propriétaires, ceci en fonction de l’interprétation des résultats cartographiques
  • Intégration, dans la mesure du possible, au guichet cartographique de la Ville
  • Séances d’informations à l’intention des autorités communales (exécutif et législatif)
  • Information à la population et aux associations pertinentes, par un effort de vulgarisation des résultats de simulations complexes
Titre complet du projet:

Ilots de chaleur en ville de Fribourg : identification, anticipation et stratégie d’adaptation et de valorisation (A.13)

Région:

Commune de Fribourg

Durée:

janvier 2019 – décembre 2020

Porteur:

Haute école d’architecture et d’ingénierie de Fribourg HEIA-FR, institut de recherche ENERGY

Suivi du projet:

Office fédéral de l’énergie OFEN

Contact spécialisé
Dernière modification 15.08.2019

Début de la page

Contact

Marc Vonlanthen
professeur associé HES
marc.vonlanthen@hefr.ch
Tél. +41 26 429 67 33  

Imprimer contact

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/mesures/pak/projektephase2/pilotprojekte-zur-anpassung-an-den-klimawandel--cluster--umgang-/a.13-ilots-de-chaleur-en-ville-de-Fribourg.html