B.04 Des réservoirs pour l’irrigation

Des modélisations indiquent qu’à l’avenir, dans le canton de Bâle-Campagne, les cours d’eau seront pratiquement à sec en été. Ce projet examine comment couvrir les besoins en eau supplémentaires des exploitations agricoles. Dans un premier temps, les agriculteurs, les pêcheurs et les autres acteurs concernés saisissent les données de certains cours d’eau au moyen d’une application installée sur leur smartphone. Ces données sont intégrées dans un bilan des besoins en eau de l’agriculture. Enfin, le projet examine si et comment il serait possible de pallier le manque d’eau par des réservoirs supplémentaires à l’échelon local ou régional.

Situation initiale

La hausse des températures et la diminution des précipitations en été entraînent simultanément une augmentation des besoins en eau dans l’agriculture et une réduction des ressources en eau disponibles. Lors des périodes de sécheresse, on note déjà dans le Jura bâlois une pénurie d’eau d’irrigation provenant des cours d’eau. Les cultures agricoles souffrent donc de plus en plus de la sécheresse, ce qui entraîne actuellement des pertes de récoltes et pourrait à l’avenir déboucher sur une profonde mutation de l’exploitation agricole dans le Jura. Pour lutter contre le manque d’eau, on pourrait envisager de stocker l’eau dans des réservoirs locaux et régionaux. S’appuyant sur des données réelles, ce projet vise à estimer l’ampleur de la pénurie qui pourrait toucher le canton et à examiner dans quelle mesure on pourrait pallier ce problème par l’installation de réservoirs.

Objectifs 

  • Relevé des données concernant le débit de petits et moyens cours d’eau en plusieurs points
  • Bilan hydrologique des bassins versants sélectionnés pour le projet
  • Approfondissement des connaissances concernant le coût et l’utilité de réservoirs locaux dans les exploitations agricoles
  • Définition du potentiel que recèleraient des réservoirs régionaux pour pallier la sécheresse en été

Démarche

  • Sélectionner et tester l’application de saisie des données
  • Procéder à un relevé participatif des données, puis l’évaluer
  • Établir des bilans hydrologiques à l’aide des données relevées
  • Évaluer l’utilisation de réservoirs locaux dans les exploitations agricoles
  • Évaluer l’utilisation de réservoirs régionaux compte tenu de l’état des eaux souterraines
  • Analyser les résultats du projet et communiquer à ce sujet

Produits escomptés 

  • Test du relevé participatif de débit d’écoulement effectué au moyen d’une application pour smartphone Méthode concernant les bilans hydrologiques en zone agricole prenant en compte le stockage d’eau
  • Fiches sur les différents types de réservoirs locaux adaptés aux types d’exploitation agricole dans les zones pilotes
  • Propositions concrètes pour le stockage d’eau à l’échelon régional prenant en compte l’alimentation des eaux souterraines et en synergie avec les mesures de réduction des pics de consommation d’eau
Titre complet du projet:

Handlungsoptionen entlang kleiner und mittlerer Gewässer bei Sommertrockenheit (B.04)

Région: Canton de Bâle-Campagne et Soleure
Durée: janvier 2019 – juin 2021
Porteur:

Amt für Umweltschutz und Energie BL

Suivi du projet:

Office fédéral de l’agriculture OFAG, Office fédéral de l’environnement OFEV

Contact spécialisé
Dernière modification 15.08.2019

Début de la page

Contact

Dr. Adrian Auckenthaler
Leiter Ressort Wasser und Geologie
adrian.auckenthaler@bl.ch
Tel. +41 61 552 55 20
 

Imprimer contact

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/mesures/pak/projektephase2/pilotprojekte-zur-anpassung-an-den-klimawandel--cluster--umgang-0/b.04-des-reservoirs-pour-l-irrigation.html