E.04 Expansion du palmier chanvre

La propagation spontanée du palmier chanvre dans les jardins et les forêts du canton du Tessin est connue de longue date. Ces dernières années, on observe une forte accentuation du phénomène, avec en particulier l’apparition de formations fermées dans lesquelles le palmier assume un caractère dominant, inhibant la régénération des espèces locales et évinçant la végétation présente. Le projet vise à étudier les effets de cette expansion sur le fonctionnement et les fonctions de la forêt et à mettre au point des techniques de lutte pour enrayer la propagation du palmier.

Situation initiale

Trachycarpus fortunei – communément connu sous le nom de palmier chanvre – est présent dans les forêts de basse altitude du canton du Tessin, principalement dans les zones périurbaines ou à proximité des localités à caractère touristique de la région insubrique. Le palmier chanvre passe pour l’une des espèces de palmiers les plus résistantes au froid. Bien que sa répartition actuelle soit encore étroitement liée aux changements d’affectation du territoire, son expansion pourrait s’accélérer à l’avenir dans un contexte de changement climatique et gagner des altitudes plus élevées. Son aire de répartition s’en verrait alors considérablement élargie. Des mesures pratiques de type sylvicole s’imposent, mais les connaissances scientifiques, techniques et d’ingénierie sont encore insuffisantes. Dès la phase initiale, le projet implique les autorités cantonales appelées à faire face à l’expansion du palmier chanvre ; cela assure l’intégration de leurs exigences dans la conception expérimentale et garantit une recherche appliquée tournée vers des solutions pratiques.

Objectifs

  • Connaissance de l’état actuel de la répartition du palmier chanvre en forêt et évaluation du potentiel de développement futur
  • Évaluation des conséquences écologiques de la présence de cette espèce, en mettant l’accent sur les forêts alluviales d’un grand intérêt naturel
  • Caractérisation de la biomasse du palmier chanvre et de sa contribution potentielle au renforcement racinaire du sol, mais aussi à l’intensité des incendies de forêt
  • Optimisation des techniques de lutte et d’éradication

Démarche

Le projet comprend cinq étapes :

  • Cartographier la répartition du palmier chanvre, analyser les facteurs climatiques et géomorphologiques pertinents, extrapoler une carte de répartition potentielle
  • Étudier les processus de décomposition à travers une expérience en sac de litière, étudier la dynamique de renouvellement ainsi que la biodiversité
  • Analyser le système racinaire du palmier chanvre, évaluer le risque de dangers naturels
  • Caractériser la biomasse au moyen de balayages par laser terrestre et analyser l’efficacité de différentes techniques d’éradication
  • Élaborer des lignes directrices et définir les priorités d’intervention

Produits escomptés

  • Cartographie du palmier chanvre
  • Publications scientifiques nationales et internationales
  • Publications de vulgarisation locales
  • Ateliers thématiques à l’attention des services cantonaux, des administrations communales, des exploitations forestières et des jardiniers
  • Circulaires d’information et lignes directrices au sein des administrations cantonales et communales
Titre complet du projet:

Impatto di Trachycarpus fortunei sui servizi ecosistemici al Sud delle Alpi e mitigazione (E.04)

Région: Canton du Tessin
Durée: janvier 2019 – décembre 2021
Porteur: Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), Campus de recherche, A Ramèl 18, 6594 Cadenazzo
Suivi du projet:

Office fédéral de l’environnement OFEV

Contact spécialisé
Dernière modification 15.08.2019

Début de la page

Contact

Gianni Boris Pezzatti
boris.pezzatti@wsl.ch
Tel. +41 91 821 52 32  

Imprimer contact

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/mesures/pak/projektephase2/pilotprojekte-zur-anpassung-an-den-klimawandel--cluster--wissens/e.04-expansion-du-palmier-chanvre.html