Fortes précipitations

Les fortes précipitations seront probablement nettement plus fréquentes et plus intenses que celles que nous connaissons aujourd’hui. Toutes les saisons seront concernées, mais plus particulièrement l’hiver. Les événements extrêmes rares avec des précipitations ne survenant qu'une fois tous les 100 ans seront également nettement plus intenses.

 

Cumul journalier maximal de précipitations par année

Cumul journalier maximal de précipitations sur 100 ans

Hiver

Été

Hiver

Été

Changements attendus au milieu du 21e siècle

+10 %

+10 %

+10 %

+20 %

Changements attendus vers la fin du 21e siècle

+20 %

+10 %

+20 %

+20 %

Changements attendus par rapport à 1981-2010 sans mesures de protection du climat (valeur médiane des simulations, maximum des régions). La zone d’incertitudes des précipitations fortes n’est pas prise en compte, car elle est fortement déterminée par les variations naturelles. Les changements de précipitations sont donnés avec une précision de 5%.
Scénario possible pour 2060

La moyenne du cumul journalier maximal de précipitations sur une année augmente d'environ 10 %. Des précipitations comme celles qui ne se produisent qu'une fois tous les 100 ans apporteront en été près de 20 % de pluie supplémentaire par rapport à aujourd'hui.

En Suisse, les quantités de précipitations lors d'événements extrêmes ont augmenté de 12 % depuis 1901. Cette hausse s'explique notamment par le fait que l’air chaud est capable d’absorber environ 6 à 7 % d’eau en plus par degré Celsius. 

A l'avenir, cette tendance devrait se poursuivre. En cas de changement climatique effréné, il faudra s’attendre à ce que les plus fortes précipitations hivernales sur une journée soient encore plus intenses d’environ 10 % d’ici le milieu du siècle, et de 20 % d’ici la fin du siècle. En été, l’augmentation sera d’environ 10 %. Pour les autres saisons, les modifications se situeront entre les valeurs de l'hiver et celles de l'été.

Les précipitations extrêmes, qui ne surviennent qu’une fois tous les 100 ans environ, se renforceront elles aussi considérablement. L'augmentation des événements de précipitations extrêmes sera de 10 à 20 % d'ici le milieu du siècle et de l'ordre de 20 % d'ici la fin du siècle. Les événements extrêmes auront donc tendance à s'intensifier, même si, en moyenne, les cumuls des précipitations diminueront en été. 

A noter toutefois que l’évolution de l’intensité des précipitations varie fortement dans le temps et dans l’espace et peut s’écarter de la tendance à long terme sur plusieurs décennies. 

Cette hausse de l’intensité des fortes précipitations peut engendrer des coûts considérables. Les fortes précipitations pourront, par exemple, provoquer des glissements de terrain et des inondations et causer de gros dommages. Les infrastructures comme les ouvrages de protection contre les crues et les canalisations devront donc être dimensionnées en conséquence. 

L'augmentation des dommages potentiels causés par les précipitations extrêmes ne sera pas uniquement due à la quantité de précipitations. La hausse de la limite pluie-neige augmentera la part des précipitations liquides, en particulier en hiver, accélérant l’écoulement.

Les messages clés se trouvent également dans la brochure CH2018, qui est disponible sous forme imprimée ou téléchargeable électroniquement.

Dernière modification 06.12.2018

Début de la page

Contact

Office fédéral de météorologie et climatologie MétéoSuisse
Operation Center 1
Case postale 257
CH-8058 Zurich-Aéroport

Scénarios climatiques
Andreas Fischer

Contact

Imprimer contact

« La protection des bâtiments, les ouvrages de protection contre les crues et les systèmes de drainage devront être encore mieux coordonnés et dimensionnés en conséquence. Il convient de ne pas s’appuyer uniquement sur les données du passé, mais également sur les projections climatiques pour élaborer de manière adéquate les normes en vigueur. »

Stefan Cadosch, Président de la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA)

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/changement-climatique-et-impacts/scenarios-climatiques-suisses/messages-cles/fortes-precipitations.html