F.13 Mesures de protection des poissons en cas de canicules

De plus en plus fréquentes en raison des changements climatiques, les périodes de chaleur et de sécheresse extrêmes entraînent une forte élévation temporaire de la température des eaux. Cela peut provoquer un stress thermique chez les espèces piscicoles sensibles à la chaleur, voire leur mort. Dans le cadre de ce projet, les mesures d’urgence prises lors des canicules de 2003 et de 2018 pour protéger les poissons du Rhin supérieur sont analysées. L’objectif est de perfectionner les mesures et de les rendre accessibles aux autorités des cantons riverains en charge de la pêche et des eaux, sous la forme d’un outil de travail.

Situation initiale

Les changements climatiques entraînent une élévation de plus en plus fréquente de la température des eaux suisses au-delà de la limite de tolérance des espèces piscicoles sensibles telles que les truites et les ombres. En 2003 et en 2018, le Rhin supérieur a dépassé pendant une longue durée le seuil critique de 25 °C. Dans les cantons riverains situés entre le lac de Constance et Bâle, les services responsables de la pêche ont pris une série de mesures d’urgence à court terme afin de protéger les poissons du stress thermique et d’améliorer leurs chances de survie. Pourtant, ces deux étés caniculaires ont causé la mort de poissons, en particulier celle d’ombres. Ce projet veut tirer les enseignements de ces deux événements et créer un outil d’aide applicable dans la pratique afin de planifier et de mettre en œuvre les mesures de protection des poissons du Rhin supérieur en s’appuyant sur des bases solides.

Objectifs

  • Réduction de la morbidité et de la mortalité des espèces piscicoles sensibles à la chaleur dans le Rhin supérieur
  • Amélioration de l’acceptation des mesures de protection des poissons par les utilisateurs du cours d’eau

Démarche

  • Effectuer des recherches bibliographiques sur le stress thermique chez les poissons. Compiler des informations sur les mesures d’urgence appliquées jusqu’à présent pour protéger les poissons et saisir les zones géographiques dans le SIG
  • Réaliser une enquête par questionnaire écrit auprès de tous les acteurs de la zone du projet et auprès d’experts. Traiter et interpréter les résultats
  • Organiser un atelier avec les acteurs de tous les cantons riverains et d’autres spécialistes. Évaluer et perfectionner les mesures
  • Rédiger l’outil de travail « Protection des poissons du Rhin supérieur »
  • Présenter les résultats du projet dans le cadre d’une session d’information

Produits escomptés

Outil de travail « Protection des poissons du Rhin supérieur » comprenant une compilation et une évaluation des mesures prises jusqu’à présent, des approches pour perfectionner les mesures existantes et une sélection de mesures qu’il est possible d’ajouter ou de poursuivre
 

Titre complet du projet:

Fischschutz Hochrhein – Massnahmen bei Hitzeereignissen (F.13)

Région: Rhin et zones de confluence de ses affluents entre Bâle et le Lac de Constance
Durée: janvier 2019 – décembre 2019
Porteur: AquaPlus AG
Suivi du projet:

Office fédéral de l’environnement OFEV

Contact spécialisé
Dernière modification 15.08.2019

Début de la page

Contact

Mathieu Camenzind
mathieu.camenzind@aquaplus.ch
Tel. +41 41 729 30 00  

Imprimer contact

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/massnahmen/pak/projektephase2/pilotprojekte-zur-anpassung-an-den-klimawandel--cluster-Sensibilisierung/f-13-fischschutzmassnahmen-bei-hitzeereignissen.html