F.11 Randonner serein en 2040

La randonnée est l’activité de plein air que les Suisses préfèrent. Les responsables entendent continuer à garantir aux randonneurs la meilleure sécurité possible en adaptant de façon anticipée la planification, la construction et l’entretien des chemins pédestres aux scénarios climatiques. Ce projet crée les bases nécessaires en évaluant l’impact des futurs dangers naturels sur les sentiers de randonnée des Préalpes et des Alpes. Les résultats de l’étude sur les conséquences des changements climatiques et sur l’adaptation à ceux-ci sont testés concrètement dans deux ou trois régions pilotes.

Situation initiale

Actuellement, des phénomènes météorologiques tels que les fortes précipitations ont déjà des effets perceptibles sur l’infrastructure des chemins de randonnée. La loi exige que la circulation sur ces derniers soit si possible sans danger. Les responsables souhaitent prendre les devants et adapter à la situation – qui s’aggrave en raison des changements climatiques – les processus d’entretien, les mesures d’urgence et les investissements en s’appuyant sur des bases solides. Une telle adaptation contribue à la sécurité et permet de bien évaluer les coûts et les avantages. Dans ce contexte, les acteurs concernés aspirent à une plus grande clarté sur l’impact des changements climatiques sur les chemins pédestres, sur leur planification, leur construction et leur entretien, ainsi que sur l’organisation et les processus. À quels dangers naturels la randonnée sera-t-elle exposée ? De quelle force seront-ils ? Quelles conséquences auront-ils ? Grâce à ce projet, les responsables disposent concrètement de bases techniques et d’une grille d’action concernant les sentiers pédestres.

Objectifs

  • Mise à disposition des acteurs dans les cantons pilotes, sous une forme applicable, des bases techniques et des approches relatives aux mesures d’adaptation
  • Développement des compétences des acteurs aux différents échelons pour leur permettre de procéder à une évaluation prospective de leur planification et de leurs processus, et de les adapter aux changements climatiques
  • Planification de la diffusion des résultats aux acteurs en dehors des zones pilotes

Démarche

  • Mettre sur pied l’organisation de projet avec un groupe principal et un groupe d’accompagnement. Identifier et mettre en place deux à trois régions pilotes
  • Rédiger un rapport sur les conséquences des changements climatiques sur la randonnée pédestre d’après les recherches bibliographiques et les ateliers d’experts organisés en collaboration avec l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage et l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches
  • Réaliser et documenter des études de cas dans deux à trois régions pilotes
  • Élaborer un rapport final incluant une liste de mesures et ébauche des mesures de communication

Produits escomptés

  • Rapport sur les conséquences des changements climatiques
  • Deux à trois études de cas
  • Plan de mesures
Titre complet du projet:

Sicher Wandern 2040: Strategien für das Wanderwegwesen im Klimawandel (F.11)

Région: Alpes, Préalpes
Durée: janvier 2019 – juin 2021
Porteur: Verein Schwyzer Wanderwege (SW) et Suisse Rando
Suivi du projet:

Office fédéral de l’environnement OFEV

Contact spécialisé
Dernière modification 15.08.2019

Début de la page

Contact

Marcel Truttmann
Vizepräsident SW
marcel.truttmann@bpp-ing.ch
Tel. +41 41 818 50 26

Bernard Hinderling
Planung, Bau und Unterhalt Wanderwege SWW
bernard.hinderling@wandern.ch
Tel. +41 31 370 10 32
 

Imprimer contact

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/mesures/pak/projektephase2/pilotprojekte-zur-anpassung-an-den-klimawandel--cluster-Sensibilisierung/f.11-randonner-serein-en-2040.html