Changements en fonction de l’altitude

Les plus hauts sommets du Jura se situent au-dessus de 1200 m. Cependant, cette région comprend également des sites de très basse altitude tels que Bâle et Schaffhouse. Ces deux villes et les régions alentour en particulier doivent s’attendre à une augmentation du nombre de journées estivales et de nuits tropicales. Sans mesures de protection du climat, les régions surélevées du Jura devront faire face à un nombre bien moindre de jours de gel et de jours de neige fraîche.

Les graphiques ci-après présentent les changements dans le Jura pour quatre indicateurs climatiques à quatre niveaux d’altitude. Les différentes altitudes sont indiquées dans la moitié droite des graphiques. Le trait noir vertical représente la valeur moyenne observée de nos jours (période de référence de 1981 à 2010). Les barres colorées montrent  la plage des résultats possibles pour les deux scénarios climatiques RCP 2,6 et RCP 8,5 pour chaque indicateur climatique sur la période centrée autour de 2060. Les lignes colorées verticales représentent la valeur médiane obtenue à partir de simulations issues de différents modèles climatiques et correspondent à la valeur attendue.

Que signifient RCP 2,6 et RCP 8,5 ? Vous trouverez ici des explications concernant les scénarios d’émissions.

Jours d'été aujourd’hui

Les régions situées au-dessous de 500 m comptent aujourd’hui 46 journées estivales par an. Ce chiffre s’élève à 4 pour les régions surélevées du Jura.

Jours d'été vers 2060

Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), il faudra s’attendre à une moyenne de 80 journées estivales par an environ dans les régions de plaine d’ici le milieu du siècle et à environ 15 jours au-dessus de 1200 m. Avec des mesures de protection du climat (RCP 2,6), le nombre de journées estivales pourrait se limiter à environ 60 au-dessous de 500 m et à 10 dans les régions surélevées.

 

 

Nuits tropicales aujourd’hui

Aujourd’hui, le Jura enregistre régulièrement des années sans nuits tropicales. En moyenne, on ne compte ainsi aucune nuit tropicale pour cette région.

Nuits tropicales vers 2060

Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), il pourra y avoir quelques nuits tropicales dans les régions surélevées du Jura d’ici le milieu du siècle pour une année moyenne, et environ 4 à 13 en-dessous de 500 m. Avec des mesures de protection du climat (RCP 2,6), ce nombre n’augmenterait qu’à peine, même dans les régions de basse altitude.

 

 

Jours de gel aujourd’hui

Dans les régions surélevées, plus du tiers des jours de l’année sont aujourd’hui des jours de gel. Les régions de basse altitude enregistrent quelque 75 jours de gel. 

Jours de gel vers 2060

Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), il y aura encore près de 45 jours de gel par an en moyenne au-dessous de 500 m d’ici le milieu du siècle, et moins de 100 au-dessus de 1200 m. Avec des mesures de protection du climat (RCP 2,6), il y aura encore près de 60 jours de gel dans les régions de basse altitude et 115 dans les régions surélevées.

 

 

Jours de neige fraîche aujourd’hui

Sur les plus hauts sommets du Jura, on enregistre en moyenne 55 jours de neige fraîche par an, respectivement 41 entre 800 et 1200 m.

Jours de neige fraîche vers 2060

Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5) il faudra s’attendre à environ 30 jours de neige fraîche en moyenne dans les régions surélevées d’ici le milieu du siècle, respectivement environ 25 entre 800 et 1200 m. Les chutes de neige seraient ainsi presque deux fois moins fréquentes. Avec des mesures de protection du climat (RCP 2,6), il restera encore 40 jours de neige fraîche dans les régions surélevées.

Dernière modification 11.12.2018

Début de la page