Changements locaux

Avec la hausse des températures, les phénomènes climatiques des Préalpes se reportent à des altitudes plus élevées. L’isotherme du zéro degré en hiver se décale vers les hauteurs et le nombre de jours de neige fraîche s’en trouve considérablement réduit à de nombreuses stations. Le nombre de journées estivales augmente dans les régions de basse et de  moyenne altitude.

Carte de la région des Préalpes avec indication des stations de mesure.

Du fait du réchauffement, l’isotherme du zéro degré en hiver, qui se situe autour des 800 m aujourd’hui, gagnera 100 m d’altitude. Cela signifie que les stations de moyennes altitudes, dont la température moyenne hivernale est aujourd'hui inférieure à 0 ° C , enregistreront des températures supérieures à 0 ° C, par exemple Château-d'Oex et Napf. Le nombre de jours de neige fraîche diminuera considérablement en particulier dans les régions de moyenne et de haute altitude : sur le Napf, il passera de 56 à 27-39 d’ici le milieu du siècle.

Des températures comparables à celles du sud du Tessin aujourd’hui pourraient prédominer dans les régions de basse altitude des Préalpes. La station de mesures de Lucerne indique une hausse probable de la température hivernale moyenne de 1,2 °C (température actuelle) à 3,0-4,0 °C d’ici le milieu du siècle si les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter sans restriction (RCP 8,5). Les températures estivales moyennes varieraient entre 20,2 °C et 22,0 °C (contre 18,2 °C aujourd’hui).

Le nombre de journées estivales (journées au cours desquelles les températures dépassent les 25 °C) augmentera également du fait du réchauffement. Aujourd’hui, Château-d’Oex, à 1000 m, enregistre environ moitié moins de journées estivales par an que Lucerne, une ville située 600 m plus bas. Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), le nombre de journées estivales va doubler, voire tripler à Château-d’Oex d’ici le milieu du siècle, pour dépasser largement les valeurs enregistrées aujourd’hui à Lucerne, qui pourrait quant à elle voir ses journées estivales doubler. Les étés plus chauds dans les régions de basse altitude seront sources de nuisances : les nuits tropicales – où le thermomètre ne descend pas en dessous de 20 °C – augmenteront.

Dans les Préalpes, de manière générale, les précipitations diminueront en été et augmenteront en hiver. Cette tendance se profile dans les différentes stations de mesures. Par exemple, à Lucerne, la norme des précipitations estivales est actuellement de 151 mm par mois. Pour le milieu du siècle, le scénario sans mesures de protection du climat (RCP 8,5) montre des précipitations estivales entre 95 et 149 mm par mois, allant donc d’une valeur comparable à une baisse considérable. Le même scénario indique une hausse des précipitations hivernales de 61 à 66-81 mm par mois. Lucerne pourrait donc s’attendre à des quantités de précipitations saisonnières plus équilibrées en raison du changement climatique.

Que signifient RCP 2,6 et RCP 8,5 ? Vous trouverez ici des explications concernant les scénarios d’émissions.

Que signifie « milieu du siècle » ? Vous trouverez ici des explications concernant les périodes de CH2018.

Tableaux

Les tableaux ci-dessous présentent, pour une sélection de stations de mesures dans les Préalpes, les valeurs absolues saisonnières pour la température, les précipitations ainsi que certains indicateurs climatiques sur la période actuelle (période de référence 1981-2010) ainsi que sur la période centrée autour de 2060 (milieu du siècle) dans les deux scénarios d’émissions (RCP 2,6 et RCP 8,5).

Vous trouverez des données relatives à d’autres stations de mesures dans l’atlas web CH2018.

Températures

  Températures hivernales (°C)  Températures estivales (°C)
Stations  Altitude  Situation
aujourd’hui
Situation vers 2060  Situation
aujourd’hui
 Situation vers 2060  
RCP2.6  RCP8.5  RCP2.6  RCP8.5 
Château-d'Oex 1028 -1.4 -0.5 à +0.6 +0.8 à +1.6 +15.3 +16.1 à +17.3 +17.3 à +19.2
Lucerne 454 +1.2 +1.9 à+3.2 +3.0 à +4.0 +18.2  +18.9 à +20.1 +20.2 à +22.0
Napf  1404 -1.5 -1.1 à +0.5 +0.4 à +1.5 +12.6 +13.7 à +15.2 +15.2 à +17.4
Pilatus 2106  -4.0 -3.7 à -2.1 -2.3 à -1.1 +8.4  +9.5 à +10.9 +11.0 à +13.1
Säntis 2502   -6.9 -6.7 à -5.0 -5.0 à -3.9 +5.4  +6.5 à +7.8 +7.9 à +9.7
La « situation aujourd’hui » correspond aux températures saisonnières moyennes mesurées sur la période de référence 1981-2010. La « situation vers 2060 » correspond aux projections pour la période 2045-2074.
Exemple d’interprétation

La station de mesures du Napf indique une hausse probable de la température hivernale moyenne de -1,5 °C (température actuelle) à +0,4-1,5 °C d’ici le milieu du siècle (2060) si les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter sans restriction (RCP 8,5). Ce scénario indique des températures estivales moyennes possibles entre +15,2 et 17,4 °C (contre 12,6 °C aujourd’hui). Des mesures de protection du climat (RCP 2,6) permettraient de limiter la hausse des températures hivernales au Napf à -1,1 à +0,5 °C d’ici 2060 et des températures estivales à seulement 13,7-15,2 °C.

Précipitations

  Précipitations hivernales (mm/mois)  Précipitations estivales (mm/mois)
Stations  Altitude  Situation
aujourd’hui
Situation vers 2060  Situation
aujourd’hui
Situation vers 2060 
RCP2.6  RCP8.5  RCP2.6  RCP8.5 
Château-d'Oex 1028 100 98 - 122 107 - 127 138  95 - 134 80 - 130
Lucerne 454 61 61 - 75 66 - 81 151 110 - 149 95 - 149
Napf  1404 101  98 - 119 105 - 126 171 130 - 179 112 - 166
Pilatus 2106  200 181 - 226 197 - 241 164  133 - 165 116 - 158
Säntis 2502   225  213 - 265 235 - 291 248  206 - 312 193 - 274
La « situation aujourd’hui » correspond aux précipitations saisonnières moyennes mesurées sur la période de référence 1981-2010. La « situation vers 2060 » correspond aux projections pour la période 2045-2074.
Exemple d’interprétation

La station de mesures de Lucerne indique une norme de 151 mm par mois pour les précipitations estivales actuelles. Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), les précipitations estivales diminueront sur la période centrée autour de 2060 : entre 95 et 149 mm par mois sont possibles et les précipitations hivernales augmenteront de 61 à 68-81 mm par mois. Une baisse drastique des émissions de gaz à effet de serre (RCP 2,6) permettrait d’enrayer ces changements. En été, les précipitations seraient d’environ 110 à 149 mm par mois (contre 151 mm aujourd’hui) et entre 61 et 75 mm par mois en hiver (contre 61 mm aujourd’hui).

Journées estivales

Stations
 
Altitude 
 
Journées estivales aujourd’hui
 
Journées estivales vers 2060
RCP2.6  RCP8.5 
Château-d'Oex 1028 26 36 - 50 50 - 79
Lucerne 454 44  53 - 67 69 - 92
Napf   1404 2 4 - 11 8 - 24
Pilatus 2106 0 0 0 - 3
Säntis  2502 0 0 0
Les « journées estivales aujourd’hui » correspondent au nombre moyen de journées estivales annuelles mesurées sur la période de référence 1981-2010. Les « journées estivales vers 2060 » correspondent aux projections pour la période 2045-2074.
Exemple d’interprétation

La station de Château-d’Oex mesure aujourd’hui en moyenne 26 journées estivales par an. Ces jours-là, il fait au moins 25 °C. Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), il pourrait y avoir jusqu’à 79 journées estivales par an à Château-d’Oex d’ici le milieu du siècle (2060). Une atténuation drastique des changements climatiques (RCP 2,6) permettrait d’atténuer cette hausse à un maximum de 50 jours.

Nuits tropicales

Stations
 
Altitude 
 
Nuits tropicales aujourd’hui
 
Nuits tropicales vers 2060
RCP2.6  RCP8.5 
Château-d'Oex 1028 0.0 0.0 - 0.2 0.1 - 1.7
Lucerne 454 0.1 0.6 - 3.5 3.3 - 11.3
Napf   1404 0.4 0.3 - 2.1 1.7 - 8.0
Pilatus 2106 0.0 0.0 - 0.1 0.0 - 0.7
Säntis  2502 0.0 0.0 - 0.0  0.0 - 0.0 
Les « nuits tropicales aujourd’hui » correspondent au nombre moyen de nuits tropicales annuelles mesurées sur la période de référence 1981-2010. Les « nuits tropicales vers 2060 » correspondent aux projections pour la période 2045-2074.
Exemple d’interprétation

À la station de mesures de Lucerne, les nuits tropicales constituaient plutôt l’exception sur la période de référence 1981-2010 : en moyenne, seule 0,1 nuit tropicale était observée par an. Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), on pourrait enregistrer jusqu’à 11,3 nuits tropicales par an en moyenne d’ici le milieu du siècle (2060). Une atténuation drastique des changements climatiques (RCP 2,6) permettrait de limiter jusqu’à 3,5 le nombre moyen de nuits tropicales annuelles.

Jours de gel

Stations
 
Altitude  
 
Jours de gel aujourd’hui
 
Jours de gel vers 2060
RCP2.6  RCP8.5 
Château-d'Oex 1028 129 100 - 125 82 - 101
Lucerne 454 82 57 - 74 44 - 61
Napf   1404 133 100 - 124 85 - 104
Pilatus 2106 193  155 - 179 134 - 155
Säntis  2502 244  205 - 231 181 - 204
Les « jours de gel aujourd’hui » correspondent au nombre moyen de jours de gel annuels mesurés sur la période de référence 1981-2010. Les « jours de gel vers 2060 » correspondent aux projections pour la période 2045-2074.
Exemple d’interprétation

La station de mesures du Pilatus enregistre aujourd’hui 193 jours de gel par an en moyenne. Ces jours-là, les températures minimales descendent au-dessous de 0 °C. Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), ce nombre baisserait à 134-155 jours de gel par an sur le Pilatus d’ici le milieu du siècle (2060). Une atténuation drastique des changements climatiques (RCP 2,6) permettrait de limiter ce recul à 155-179 jours de gel par an.

Jours de neige fraîche

Stations
 
Altitude 
 
Jours de neige fraîche aujourd’hui
 
Jours de neige fraîche vers 2060
RCP2.6  RCP8.5 
Château-d'Oex 1028 33 23 - 38 17 - 31
Lucerne 454 13  9 - 19 6 - 13
Napf   1404 56 33 - 49 27 - 39
Pilatus 2106 96  66 - 85 59 - 74
Säntis  2502 117  97 - 117 86 - 103
Les « jours de neige fraîche aujourd’hui » correspondent au nombre moyen de jours de neige fraîche annuels mesurés sur la période de référence 1981-2010. Les « jours de neige fraîche vers 2060 » correspondent aux projections pour la période 2045-2074.
Exemple d’interprétation

Aujourd’hui (période de référence 1981-2010), la station de mesures du Säntis enregistre en moyenne 117 jours de neige par an. Ces jours-là, on observe au minimum 1 mm de précipitations sous forme de neige. Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), le nombre de jours de neige fraîche descendrait à 86-103 par an d’ici le milieu du siècle (2060) pour cette station de mesures du Säntis. Avec une atténuation drastique des changements climatiques (RCP 2,6), il resterait 97 à 117 jours de neige fraîche par an.

Graphiques

Les graphiques interactifs de l’ensemble des indicateurs sont montrés à titre d’exemple pour Lucerne. Vous trouverez les graphiques pour d’autres stations dans l’atlas web CH2018.

Lucerne

Que signifient RCP 2,6 et RCP 8,5 ? Les scénarios d’émissions sont expliqués ici.

Dernière modification 11.12.2018

Début de la page