Risques et opportunités pour la santé

La chaleur et le smog estival impactent l’organisme humain, les germes nocifs se multiplient plus rapidement dans l’eau et dans les denrées alimentaires, la propagation des organismes nuisibles peut provoquer des allergies ou transmettre des maladies. L’homme n’est pas le seul à être concerné. La chaleur et la sécheresse placent également l’élevage face à de nouveaux défis. Les effets négatifs des changements climatiques sur la santé prennent le pas sur les effets positifs.

L’aperçu ci-dessous présente les principaux risques et opportunités pour la santé humaine et animale, sur la base de l’analyse des risques de la Confédération achevée en 2017.  Les risques et opportunités pour les différentes régions sont abordés dans la rubrique Grandes régions.

Légende :

[R] Les risques liés au changement climatique
[C] Les opportunités liées au changement climatique
[?] Les domaines pour lesquels il n’est pas encore possible d’évaluer de manière définitive les risques et les opportunités liés aux changements climatiques

[R] Impacts des températures élevées et du fort ensoleillement sur la santé et la productivité

  • Diminution du bien-être sous l’effet des fortes chaleurs
  • Augmentation des cas de maladieet des décès en raison des fortes chaleurs, notamment chez les personnes âgées,
    les personnes atteintes de maladies et les jeunes enfants
  • Augmentation des troubles et des maladies respiratoires et, dans certains cas, des maladies cardio-vasculaires lorsque les situations anticycloniques sont stables et que les concentrations d’ozone augmentent fortement (smog estival)
  • Augmentation du risque de cancer de la peau en raison du fort ensoleillement
  • Baisse de la productivité et de la capacité de concentration au travail lorsque les températures sont élevées

[R] Augmentation des risques en raison des allergènes et des maladies infectieuses

  • Augmentation de la dissémination des plantes allergéniques, allongement de la saison des pollens (rhume des foins, asthme, etc.)
  • Augmentation des maladies transmises par les tiques, les moustiques et autres animaux
  • Propagation des tiques en altitude, et par là risque accru de MEVE et de de borréliose
  • Augmentation des maladies transmises par les germes présents dans l’eau ou les aliments altérés

[R] Nouveaux risques pour la santé animale et baisse des rendements issus de la production animale

  • Diminution du bien-être des animaux d’élevage en raison du stress thermique
  • Pertes en raison de la baisse de la productivité et de la fertilité due à la chaleur (élevage bovin)
  • Augmentation des maladies infectieuses et de leurs vecteurs, par ex. les moustiques en provenance de régions plus
    chaudes
  • Coûts supplémentaires pour remédier à la pénurie en herbe de pâturage et en eau d’abreuvoir en raison de la sécheresse

[C] Effets positifs sur la santé humaine

  • Moins de maladies et de décès liés au froid (hypothermie, affections cardio-vasculaires et affections des voies respiratoires, etc.)
  • Diminution des accidents survenant sur la neige ou la glace
  • Diminution du risque d’infection par le virus responsable de la MEVE, transmis par les tiques, à basse altitude, et notamment en Suisse méridionale.

[?] Impacts incertains

  • Augmentation ou diminution du nombre de morts, de blessés et de personnes nécessitant de l’aide suite à des tempêtes

Dernière modification 15.05.2019

Début de la page

Contact

Office fédéral de l'environnement OFEV
Rapports climatiques et adaptation aux changements

Papiermühlestr. 172
3063 Ittigen

climate-adaptation@bafu.admin.ch
www.bafu.ch

Imprimer contact

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/secteurs/sante/risques-et-opportunites.html