Précipitations

Sans mesures conséquentes de protection du climat, les précipitations pourraient diminuer de 25 % lors d’un été moyen d’ici le milieu du siècle, et augmenter jusqu’à 20 % en hiver. Une réduction rapide et drastique des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale permettrait d’enrayer ces changements.

Les futurs changements du climat dépendent des émissions mondiales des gaz à effet de serre. Les valeurs suivantes montrent l’évolution des précipitations avec la prise de mesures de protection du climat (scénario d’émissions RCP 2,6) et sans mesures de protection du climat (scénario d’émissions RCP 8,5) dans un avenir proche (2035), au milieu du siècle (2060) et vers la fin du siècle (2085).

Que signifient RCP 2,6 et RCP 8,5 ? Les scénarios d’émissions sont expliqués ici.

Que signifie « milieu du siècle » ? Les périodes CH2018 sont expliquées ici.

Évolution saisonnière des précipitations

En Suisse, les précipitations moyennes tendent à diminuer en été et à augmenter en hiver. Étant donné que sur la plupart du territoire, les précipitations sont aujourd’hui plus abondantes en été qu’en hiver, cela signifie un aplanissement des précipitations au fil des saisons. Celles-ci tombent en outre davantage sous forme de pluie lors de la saison froide en raison de la hausse des températures.

L’influence possible des mesures de protection du climat n’est pas très importante dans un avenir proche, mais elle augmente régulièrement d’ici la fin du siècle. Si les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter sans restriction (RCP 8,5), les précipitations estivales pourraient diminuer jusqu’à 39 % d’ici la fin du siècle. Une réduction rapide de ces émissions à l’échelle mondiale (RCP 2,6) permettrait de limiter fortement ce recul (-16 à +9 %). Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), les précipitations hivernales continuent d’augmenter (+2 à +24 %). Là aussi, il est possible d’atténuer cette tendance à la hausse en prenant des mesures de protection du climat. Les précipitations sont soumises aux fortes variations naturelles, ce qui explique que l’influence du changement climatique est ici moins marquée que pour les températures.

  Changements des précipitations hivernales (%) Changements des précipitations estivales (%)
RCP2.6  RCP8.5  RCP2.6  RCP8.5 
Possible dans un avenir proche -6 à +18  -1 à +16  -16 à +6 -13 à +8 
Possible vers le milieu du siècle -1 à +16  -3 à +21  -16 à +7  -25 à +9 
Possible vers la fin du siècle -3 à +19  +2 à +24  -15 à +9  -39 à +2 
Plage possible des changements vers 2035, 2060 et 2085 par rapport à la période de référence 1981-2010, avec la prise de mesures de protection du climat (RCP 2,6) et sans mesures de protection du climat (RCP 8,5, plage de valeurs possibles sur l’ensemble des simulations). Valeurs moyennes types sur 30 ans pour toute la Suisse.

Répartition spatiale des changements de précipitations

Les changements relatifs de précipitations saisonnières les plus importants d’ici le milieu du siècle (2060) surviennent en hiver dans le sud du Tessin et sur le Plateau. En été, il faut s’attendre à une baisse des précipitations moyennes sur l’ensemble du territoire. Vous trouverez des informations complémentaires sur la répartition régionale des changements climatiques en Suisse ici.

Le graphique suivant  montre les précipitations moyennes saisonnières pour l’hiver et pour l’été ainsi que leur évolution relative attendue vers 2060 en pourcentage. Vous pouvez passer d’un scénario à l’autre en cliquant sur RCP 2,6 et RCP 8,5.

Dernière modification 15.11.2018

Début de la page