Réduction des loisirs en forêt

Une gestion accrue est nécessaire pour réduire les risques et contrôler les nuisibles dans les forêts en raison du changement climatique.

Le déplacement prévu des précipitations vers l'hiver conduira plus souvent à un stress de sécheresse pour les arbres en été. En raison de son système d'enracinement peu profond, l'épicéa est particulièrement sujet au stress de la sécheresse. Des températures plus élevées favorisent non seulement la croissance des arbres mais aussi le développement d'espèces nuisibles telles que le scolyte européen de l'épicéa (Ips typographus). Les arbres stressés par la sécheresse deviennent sensibles aux scolytes et sont facilement colonisés par ces parasites. Un plus grand nombre d'épicéas affaiblis et une augmentation des populations de scolytes entraîneront une plus grande mortalité des arbres, ce qui se traduira par des peuplements avec des arbres morts. En outre, la fréquence et l'intensité des tempêtes violentes peuvent augmenter. Ces perturbations peuvent entraîner des chablis à grande échelle fournissant du bois sans défense dans lequel les populations de scolytes peuvent s'accumuler et infester les peuplements d'épicéas vivants adjacents. Il est donc probable que de telles épidémies deviennent encore plus fréquentes à l'avenir.

Comme la coupe sanitaire de arbres infestés n'est souvent pas rentable en fonction du marché du bois, il y a peu d'incitations financières pour enlever ces épinettes. De plus, les gestionnaires de forêts n'ont souvent pas la capacité de couper et d'enlever tous les arbres infestés à temps pour empêcher la propagation des parasites. Cela signifie qu'un plus grand nombre d'arbres morts sont laissés sur pied pendant de plus longues périodes, ce qui présente des risques de chute. La pression du temps et la charge de travail des gestionnaires de forêts continueront à s'alourdir à mesure que les étés seront plus chauds et secs et que les forêts suisses disposeront d'un approvisionnement abondant en épicéas. Même avec des mesures sanitaires et la régénération naturelle qui s'ensuit, il faut beaucoup de temps avant qu'une forêt avec plus d'espèces d'arbres adaptées à la sécheresse n'émerge. En attendant, les amateurs de forêt peuvent s'attendre à rencontrer des parcelles non ombragées partout où des arbres infestés ont été éliminés.

Dernière modification 11.11.2021

Début de la page

Contact

Institut fédéral de recherches WSL

Personne de contact
Prof. Dr. Arthur Gessler

E-Mail

Imprimer contact

Matteo est un fervent joggeur et apprécie régulièrement les parcours passant par les forêts, qui lui permettent de faire de l'exercice dans la fraîcheur et le calme. Dernièrement, il a remarqué que nombre de ses itinéraires forestiers préférés sont souvent fermés pour cause d'exploitation forestière. Il y a souvent des arbres morts sur pied près de la route qui présentent des risques de chute. Pour arrêter la propagation d'une infestation et réduire le danger pour les amateurs de loisirs, les gestionnaires forestiers doivent abattre les arbres infectés. Même après l'enlèvement des arbres morts, il n'est plus aussi agréable de courir, car il fait très chaud dans certaines des zones déboisées.

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/le-nccs/themes-prioritaires/fonctions-de-la-foret-et-changement-climatique/messages-cles/reduction-des-loisirs-en-foret.html