Changements locaux

En conséquence du changement climatique, le Jura enregistre davantage de journées estivales ainsi qu’une augmentation des nuits tropicales dans les régions de basse altitude. Sans mesures de protection du climat, Bâle et Neuchâtel doivent s’attendre à enregistrer autant de nuits tropicales que le sud du Tessin d’ici le milieu du siècle. En hiver, le nombre de jour de gel est en baisse. Les zones situées dans le Haut-Jura, où la température moyenne actuelle est inférieure à 0 ° C, pourraient atteindre des valeurs positives.

Carte de la région du Jura avec indication des stations de mesure.

À l’avenir, il faut s’attendre à une augmentation des températures en toutes saisons pour toutes les stations du Jura. Si les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter sans restriction (scénario d’émissions RCP 8,5), les stations de Bâle et de Neuchâtel doivent s’attendre à des températures estivales moyennes de 20,8 °C à plus de 22 °C d’ici le milieu du siècle. Ces valeurs dépassent la norme de température actuelle de plus de 2° C. À l’avenir, ces températures seraient donc comparables à celles habituellement mesurées de nos jours à Locarno ou à Lugano.

Les étés plus chauds auront un impact d’autant plus grand que les nuits tropicales – où le thermomètre ne descend pas en dessous de 20 °C – augmenteront également. Les sites déjà mentionnés de Bâle et de Neuchâtel enregistrent actuellement 0,6 à 1,5 nuit tropicale par an. À l’avenir, ce chiffre devrait augmenter de manière substantielle, en particulier dans les régions de basse altitude : sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), il pourrait grimper jusqu’à 15,8 pour Bâle et 22,0 pour Neuchâtel, des valeurs nettement plus élevées que celles enregistrées aujourd’hui à des stations comme Locarno ou Lugano.

Les tendances sont comparables pour les journées estivales, soit les jours où les températures atteignent les 25 °C : aujourd’hui, Bâle enregistre 51 journées estivales par an, soit environ le double de Rünenberg, une station située 300 mètres plus haut en altitude. Sans mesures de protection du climat, Rünenberg atteindra d’ici le milieu du siècle des valeurs aussi élevées que celles de Bâle aujourd’hui, voire plus élevées. Bâle enregistrera quant à elle entre 76 et 97 journées estivales.

Dans un scénario sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), l’augmentation des températures en hiver se traduira vers le milieu du siècle par des températures moyennes proches de l’isotherme du zéro degré ou le dépassant légèrement à des stations situées sur les hauteurs telles que Chasseral, La Chaux-de-Fonds ou La Dôle. Aujourd'hui, les trois stations ont des températures moyennes bien inférieures à 0 °C. Corollaire direct de ce phénomène, ces sites enregistreront un nombre moindre de jours de gel (jours avec des températures minimales inférieures à zéro degré Celsius). À l’avenir, les stations du Chasseral et de La Dôle enregistreront, selon les estimations, entre 104 et 124, respectivement  entre 104 et 126 jours de gel par an, contre plus de 150 actuellement.

Dans le cas du scénario sans mesures de protections du climat (RCP 8,5), toutes les stations enregistreront une augmentation des précipitations hivernales ainsi qu’une diminution des précipitations estivales. Par exemple, les précipitations estivales à Bâle se situeront entre 57 et 91 mm par mois vers le milieu du siècle (valeur actuelle : 84 mm par mois), la gamme de possibilités s’étendant ainsi d’une diminution considérable à une légère augmentation. Le même scénario indique une hausse des précipitations hivernales de 54 à 58-69 mm par mois. Bâle pourrait donc s’attendre à des quantités de précipitations plus équilibrées en raison du changement climatique.

Que signifient RCP 2,6 et RCP 8,5 ? Vous trouverez ici des explications concernant les scénarios d’émissions.

Que signifie « milieu du siècle » ? Vous trouverez ici des explications concernant les périodes de CH2018.

Tableaux

Les tableaux ci-dessous présentent, pour une sélection de stations de mesure du Jura, les valeurs absolues des températures et des précipitations ainsi que quelques indicateurs climatiques sur la période actuelle (période de référence de 1981 à 2010) et pour le milieu du siècle (période centrée autour de 2060) sur la base des deux scénarios d’émissions (RCP 2,6 et RCP 8,5).

Vous trouverez des données relatives à d’autres stations de mesures dans l’atlas web CH2018.

Températures

  Températures hivernales (°C) Températures estivales (°C)
Stations Altitude Situation
aujourd’hui
Situation vers 2060 Situation
aujourd’hui
 Situation vers 2060 
RCP2.6  RCP8.5  RCP2.6  RCP8.5 
Bâle/Binningen 316 +2.2 +2.9 à +4.3  +4.2 à +5.4  +18.8 +19.5 à +20.7  +20.8 à +22.3
Chasseral 1599    -2.5 -2.0 à -0.6 -0.7 à +0.4 +10.8 +11.8 à +13.3  +13.3 à +15.3
La Chaux-de-Fonds  1017  -1.1 -0.3 à +1.0 +0.9 à +2.0  +14.3 +15.2 à +16.4 +16.5 à +18.3
La Dôle 1670  -2.5 -1.9 à -0.7  -0.6 à +0.5 +11.0 +12.0 à +13.5  +13.6 à +15.6
Neuchâtel  485  +1.9 +2.7 à +3.9 +3.8 à +4.8 +18.8 +19.5 à +20.7  +20.8 à +22.5 
Rünenberg 611    +1.1 +1.7 à +3.2 +3.2 à +4.3  +17.3 +18.1 à +19.3  +19.5 à +21.4
La « situation aujourd’hui » correspond aux températures saisonnières moyennes mesurées sur la période de référence 1981-2010. La « situation vers 2060 » correspond aux projections sur la période 2045-2074.
Exemple d’interprétation

La station de mesures de Bâle/Binningen indique une hausse probable de la température hivernale moyenne de 2,2 °C (température actuelle) à 4,2-5,4 °C d’ici le milieu du siècle (2060) si les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter sans restriction (RCP 8,5). Ce scénario indique des températures estivales moyennes possibles entre 20,8 et 22,3 °C (contre 18,8 °C aujourd’hui). Avec une protection climatique conséquente (RCP2.6), la température en hiver à Bâle / Binningen serait comprise entre 2,9 et 4,3°C d'ici à 2060 et les températures estivales seulement entre 19,5 et 20,7 °C.

Précipitations

  Précipitations hivernales (mm/mois) Précipitations estivales (mm/mois)
Stations Altitude Situation
aujourd’hui
Situation vers 2060 Situation
aujourd’hui
 Situation vers 2060 
RCP2.6  RCP8.5  RCP2.6  RCP8.5 
Bâle/Binningen 316 54  52 - 64  58 - 69 84 68 - 93 57 - 91
Chasseral 1599   113  105 - 130 113 - 141 107  83 - 117 76 - 108
La Chaux-de-Fonds  1017  110 106 - 130 114 - 140 125 99 - 134 90 - 128
La Dôle 1670 169  164 - 197 171 - 210 136  110 - 144 99 - 126
Neuchâtel  485 74  71 - 88 77 - 95 90  68 - 96 63 - 91
Rünenberg 611   58 58 - 72 63 - 81 106  89 - 113 75 - 119
La « situation aujourd’hui » correspond aux précipitations saisonnières moyennes mesurées sur la période de référence 1981-2010. La « situation vers 2060 » correspond aux projections sur la période 2045-2074.
Exemple d’interprétation

La station de mesures du Chasseral indique une norme de 107 mm par mois pour les précipitations estivales actuelles. Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), les précipitations estivales ont tendance à diminuer sur la période centrée autour de 2060 : entre 76 et 108 mm par mois sont possibles. Pour ce même scénario, les précipitations hivernales augmenteront pour passer de 113 à 113-141 mm par mois. Une baisse drastique des émissions de gaz à effet de serre (RCP 2,6) permettrait d’enrayer ces changements. Les précipitations seraient d’environ 83 à 117 mm par mois en été et de 105 à 130 mm par mois en hiver.

Jours d'été

Stations
 
Altitude
 

Jours d'été
aujourd’hui
 

Jours d'été vers 2060

RCP2.6  RCP8.5 
Bâle/Binningen 316   51 59 - 71 76 - 97
Chasseral 1599   0 1 - 3 2 - 10
La Chaux-de-Fonds  1017 13 17 - 30  27 - 50
La Dôle  1670   1 1 - 4 3 - 12
Neuchâtel   485   46 54 - 67 71 - 90
Rünenberg 611   27 33 - 46 48 - 71
Les «jours d'été aujourd’hui» correspondent au nombre moyen de journées estivales annuelles mesurées sur la période de référence 1981-2010. Les «jours d'été vers 2060» correspondent aux projections sur la période 2045-2074.
Exemple d’interprétation

La station de La Chaux-de-Fonds mesure aujourd’hui en moyenne 13 journées estivales par an. Ces jours-là, il fait au moins 25 °C. Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), il pourrait y avoir jusqu’à 50 journées estivales par an à La Chaux-de-Fonds vers le milieu du siècle (2060). Une atténuation drastique des changements climatiques (RCP 2,6) permettrait d’atténuer cette hausse à un maximum de 30 jours.

Nuits tropicales

Stations
 
Altitude
 
Nuits tropicales aujourd’hui
 
Nuits tropicales vers 2060
RCP2.6  RCP8.5 
Bâle/Binningen 316   0.6  1.4 - 5.0  5.2 - 15.8 
Chasseral 1599   0.1  0.0 - 0.5  0.3 - 2.5 
La Chaux-de-Fonds  1017 0.0  0.0 - 0.1 0.0 - 0.9
La Dôle  1670   0.0  0.0 - 0.5  0.2 - 2.8 
Neuchâtel   485   1.5  3.8 - 8.7  10.1 - 22.0 
Rünenberg 611   1.0  2.7 - 7.1  7.6 - 19.7 
Les « nuits tropicales aujourd’hui » correspondent au nombre moyen de nuits tropicales annuelles mesurées sur la période de référence 1981-2010. Les « nuits tropicales vers 2060 » correspondent aux projections sur la période 2045-2074.
Exemple d’interprétation

Sur la période de référence 1981-2010, la station de Neuchâtel a mesuré en moyenne 1,5 nuit tropicale par an. Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), cette même station pourrait enregistrer jusqu’à 22,0 nuits tropicales par an en moyenne d’ici le milieu du siècle (2060). Une atténuation drastique des changements climatiques (RCP 2,6) permettrait de limiter à 8,7 au maximum le nombre moyen de nuits tropicales annuelles.

Jours de gel

Stations
 
Altitude
 
Jours de gel aujourd’hui
 
Jours de gel vers 2060
RCP2.6  RCP8.5 
Bâle/Binningen 316   64 42 - 56 33 - 43
Chasseral 1599   154 124 - 147 104 - 124
La Chaux-de-Fonds  1017 133  105 - 127 89 - 107
La Dôle  1670   158 124 - 151 104 - 126
Neuchâtel   485   58 37 - 51 27 - 39
Rünenberg 611   77 53 - 68 40 - 54
Les « jours de gel aujourd’hui » correspondent au nombre moyen de jours de gel annuels mesurés sur la période de référence 1981-2010. Les « jours de gel vers 2060 » correspondent aux projections sur la période 2045-2074.
Exemple d’interprétation

La station de mesures de La Dôle enregistre aujourd’hui 158 jours de gel par an en moyenne. Ces jours-là, les températures minimales descendent au-dessous de 0 °C. Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), ce nombre baisserait à 104-126 par an à La Dôle d’ici le milieu du siècle (2060). Une atténuation drastique des changements climatiques (RCP 2,6) permettrait de limiter ce recul à 124-151 jours de gel par an.

Jours de neige fraîche

Stations
 
Altitude
 
Jours de neige fraîche aujourd’hui
 
Jours de neige fraîche vers 2060
RCP2.6  RCP8.5 
Bâle/Binningen 316   9 5 - 9 4 - 6
Chasseral 1599   62 40 - 59 32 - 47
La Chaux-de-Fonds  1017  36 26 - 41 20 - 30
La Dôle  1670   69 45 - 66 33 - 50
Neuchâtel   485   10 7 - 11 4 - 8
Rünenberg 611   16 10 - 17 6 - 14
Les «jours de neige fraîche aujourd’hui» correspondent au nombre moyen de jours de neige fraîche annuels mesurés sur la période de référence 1981-2010. Les «jours de neige fraîche vers 2060» correspondent aux projections sur la période 2045-2074.
Exemple d’interprétation

Sur la période de référence 1981-2010, Rünenberg a mesuré en moyenne 16 jours de neige fraîche par an. Ces jours-là, on observe au minimum 1 mm de précipitations sous forme de neige. Sans mesures de protection du climat (RCP 8,5), le nombre de jours de neige fraîche descendrait à 6-14 par an d’ici le milieu du siècle (2060) pour cette station de mesures de Rünenberg. Avec une atténuation drastique des changements climatiques (RCP 2,6), cette valeur serait limitée à seulement 10-17 jours par an. Dans ce cas, une légère hausse n’est donc pas non plus à exclure.

Graphiques

Les graphiques interactifs de l’ensemble des indicateurs sont montrés à titre d’exemple pour La Chaux-de-Fonds. Vous trouverez les graphiques pour d’autres stations dans l’atlas web CH2018.

La Chaux-de-Fonds

Que signifient RCP 2,6 et RCP 8,5 ? Vous trouverez ici des explications concernant les scénarios d’émissions.

Dernière modification 11.12.2018

Début de la page