Protection contre les dangers liés aux eaux

La recrudescence des épisodes de fortes précipitations, le transport accru de sédiments dû aux changements climatiques et la progression de l’urbanisation dans les zones à risques accroissent l’insécurité face aux crues et au ruissellement. Ce dernier est d’ores et déjà pris en compte dans le cadre de la protection contre les crues et de l’évacuation des eaux urbaines.

Par le passé, la Suisse a régulièrement traversé des périodes marquées par des crues nombreuses et de grande ampleur. La probabilité de survenue de ce type d’événements est une valeur primordiale pour la planification et le dimensionnement des mesures de protection contre les crues. Divers éléments indiquent cette probabilité tend à augmenter. 

À l’heure actuelle, les phénomènes extrêmes se caractérisent déjà par de fortes incertitudes, qui vont encore s’amplifier en raison des changements climatiques. La protection contre les crues doit prendre en compte au mieux ces incertitudes. De plus, les changements climatiques devraient aussi accroître le volume de sédiments mobilisés puis transportés et déposés lors des crues, risquant ainsi de causer de graves dommages.

Augmentation des fortes précipitations et du ruissellement en surface

Les scénarios climatiques CH2018 prévoient que sans mesures de protection du climat, les précipitations intenses pourraient connaître d’ici à 2100 une hausse allant jusqu’à 20 %. Or, lors de tels épisodes pluvieux, le sol ne peut plus absorber l’eau entièrement et celle-ci s’écoule à la surface. Ce phénomène peut provoquer de vastes inondations même dans des zones éloignées de tout lac ou cours d’eau. Le ruissellement peut causer des dégâts de plusieurs millions de francs au niveau des bâtiments, des infrastructures et des paysages.

Dans le contexte des changements climatiques, il faut renforcer la prise de conscience des dangers liés au ruissellement. Des mesures de protection des objets souvent simples et peu onéreuses ou l’obstruction des ouvertures et la pose de barrières basses permettent déjà d’empêcher l’eau de pénétrer dans les caves ou les garages souterrains.

Crue et ruissellement

Gestion intégrée des risques

La manière dont les risques liés aux crues évolueront au cours des prochaines décennies ne dépendra pas uniquement de la modification des débits de pointe, mais aussi de l’évolution du potentiel de dommages. Entre la fin de la Seconde Guerre mondiale et 2009, la surface urbanisée a plus que triplé en Suisse. Cette expansion de la surface urbanisée, associée à des biens matériels de grande valeur au sein des bâtiments et à l’intensification de l’utilisation du sol dans des zones potentiellement dangereuses, a entraîné une hausse constante du potentiel de dommages des crues.

Pour éviter que les risques continuent d’augmenter, il faut les prendre en compte dès l’élaboration des plans directeurs, des plans d’affectation ou des règlements sur les constructions. Des cartes de dangers qui montrent les zones habitées et les voies de circulation menacées par les crues et d’autres risques naturels ont été établies à cette fin pour l’ensemble de la Suisse.

En matière de gestion des risques liés aux dangers naturels en Suisse, la gestion intégrée des risques a fait ses preuves. En adoptant cette approche globale, les responsables sont en mesure de tenir compte de manière systématique des évolutions découlant des changements climatiques, par exemple en élaborant des plans d’affectation, des règlements sur les constructions ou des plans d’intervention. 

Nouveaux dangers, y compris en dehors des zones menacées par les crues selon la carte de dangers

Nouveaux dangers, y compris en dehors des zones menacées par les crues selon la carte de dangers
De nombreux bâtiments (en rouge) de Zofingue (AG) ayant subi des dégâts des eaux lors d’un orage persistant en juillet 2017 se trouvent en dehors des zones de danger identifiées jusqu’à présent. Ces dégâts ont été causés par le ruissellement et par un reflux dû à une canalisation saturée.
© Service Paysage et eaux du canton d’Argovie (2017)

Dernière modification 14.05.2021

Début de la page

Contact

Office fédéral de l'environnement OFEV
Division Hydrologie

Papiermühlestr. 172
3063 Ittigen

hydrologie@bafu.admin.ch
www.bafu.admin.ch

Imprimer contact

Gewässerperle Areuabach

Scénarios hydrologiques Hydro-CH2018

Effets des changements climatiques sur les eaux suisses

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/secteurs/gestion-des-eaux/impacts-des-changements-climatiques-sur-la-gestion-des-eaux/protection-contre-les-dangers%20lies-aux-eaux.html