Eaux souterraines

La Suisse possède des eaux souterraines certes très grandes, mais inégalement réparties sur son territoire. C’est pourquoi, en cas de sécheresse, des déficits temporaires d’eaux souterraines se multiplient aujourd’hui déjà au niveau local. Cette tendance va s’accentuer sous l’effet des changements climatiques. Le renouvellement des eaux souterraines sera accru en hiver et au printemps, et réduit en été et à l’automne.

Grundwasser Bad Zurzach klein

Les eaux souterraines constituent le principal réservoir d’eau de la Suisse. Il convient de distinguer les eaux souterraines en roches meubles, dans les fissures de roches cohérentes et dans le karst. Le volume total des eaux souterraines est estimé à 150 km3, mais elles n’ont pas toutes la même productivité. En cas de sécheresse, des déficits temporaires d’eaux souterraines se multiplient aujourd’hui déjà au niveau local. Cette tendance va s’accentuer sous l’effet des changements climatiques.

Productivité des eaux souterraines en Suisse

Productivité des eaux souterraines en Suisse
Les eaux souterraines très productives se situent avant tout dans les aquifères en roches meubles des vallées fluviales.
© Sinreich M. et al. (2012)

À cause de la hausse attendue des précipitations hivernales, de l’augmentation de la part de pluie et de la fonte des neiges plus précoce, le renouvellement des eaux souterraines sera accru à toutes les altitudes en hiver et au début du printemps. Dans les régions situées en altitude, cela est accentué par le fait que les sols seront moins longtemps gelés ou recouverts de neige durant le semestre hivernal.

En été, la reconstitution des eaux souterraines sera au contraire plus faible, en raison de la diminution des précipitations et d’une évaporation plus importante. Cela est particulièrement vrai pour les nappes souterraines du fond des vallées alpines, où la diminution de la neige et la fonte des glaciers se feront sentir en été.

Sur l’ensemble de l’année, il faut s’attendre à une légère baisse du renouvellement des eaux souterraines. Tant que, sur plusieurs années, le renouvellement suffit à remplir les réservoirs d’eaux souterraines, leur volume total ne variera guère même avec les changements climatiques. Toutefois, les modifications du renouvellement des eaux souterraines se répercutent sur la distribution saisonnière des niveaux d’eaux souterraines et, partant, sur le volume d’eaux souterraines utilisables durablement. 

Renouvellement des eaux souterraines et facteurs d’influence des changements climatiques

Renouvellement des eaux souterraines et facteurs d’influence des changements climatiques
La quantité d’eaux souterraines renouvelée à partir de l’eau fluviale ou météorique dépend des propriétés du bassin versant, de la saison et de l’altitude. Dans le sillage des changements climatiques, le renouvellement des eaux souterraines à toutes les altitudes augmentera en hiver et au début du printemps et diminuera en été et à l’automne.
© Hunkeler D. et al. 2020

Dokumente

Le rapport « Effets des changements climatiques sur les eaux suisses » propose une vue d’ensemble synthétique des résultats, et constitue une introduction aux informations et données plus spécialisées.

Liens

Dernière modification 12.05.2021

Début de la page

Contact

Office fédéral de l'environnement OFEV
Division Hydrologie

Papiermühlestr. 172
3063 Ittigen

hydrologie@bafu.admin.ch
www.bafu.admin.ch

Imprimer contact

Cycle hydrologique

Hydro-CH2018 analyse l’impact du changement climatique sur les ressources hydriques et les dangers naturels.

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/sektoren/wasserwirtschaft/auswirkungen-auf-den-wasserhaushalt/grundwasser.html