Uri

La température dans le canton d'Uri a déjà augmenté de 2 °C depuis 1864. Si les émissions de gaz à effet de serre continuent d'augmenter dans le monde, la température augmentera encore d'environ 2,8 °C d'ici 2060 par rapport à la période 1981-2010. Limiter l'augmentation de la température n'est possible que par une protection cohérente du climat. Mais même dans ce cas, le canton d'Uri doit s'adapter aux effets du changement climatique.

Blick auf den winterlichen Oberalpsee in Uri
Oberalpsee, Uri

Le changement climatique dans le canton d'Uri

Les scénarios climatiques CH2018 montrent dans toute la Suisse - et dorénavant également au niveau cantonal - comment les températures et les précipitations pourraient évoluer d'ici la fin du siècle en raison du changement climatique induit par l'homme. La température dans la région de ce canton augmentera sensiblement en été et en hiver. Les précipitations auront tendance à diminuer en été et à augmenter en hiver dans le canton d'Uri, comme dans toute la Suisse. L'ampleur du changement dépend de la quantité totale de gaz à effet de serre émis dans le monde. Deux scénarios différents sont envisagés ici : un scénario avec des mesures significatives de protection du climat (RCP2.6) et un scénario dans lequel les émissions de gaz à effet de serre continuent d'augmenter sans contrôle (RCP8.5).

Pour des stratégies de protection et d'adaptation au climat plus solides, il est non seulement important de comprendre comment la température moyenne et les précipitations moyennes totales vont changer, mais aussi comment l'intensité et la fréquence des événements extrêmes ou des indicateurs climatiques tels que les jours tropicaux vont changer. A l'avenir, on prévoit davantage de jours tropicaux, des étés plus secs, des précipitations plus intenses et des hivers moins enneigés. Le graphique suivant donne un aperçu des événements extrêmes auxquels le canton d'Uri devra se préparer autour de l'année 2060, sans mesures significatives de protection du climat (scénario d'émission RCP8.5).

Aperçu des changements attendus dans les valeurs extrêmes pour la station de mesures d'Altdorf pour la période autour de 2060 par rapport à la période standard 1981-2010 (hypothèse : scénario d'émission RCP8.5). L'augmentation attendue de la température moyenne suisse par rapport à la période standard 1981-2010 est de 2,6 °C pour cette période.
© MétéoSuisse

Download et données

Vous trouverez de plus amples informations sur le climat, les indicateurs climatiques, le changement climatique et les événements extrêmes dans le canton d'Uri dans la fiche d'information cantonale et dans l'Atlas web CH2018.

Atlas web CH2018

En fonction de vos critères de sélection, vous trouverez ici un grand nombre de graphiques et les données correspondantes. Différents paramètres climatiques sont disponibles pour les stations de mesures, les grandes régions, les cantons ou l’ensemble du territoire suisse.

Faits et chiffres

Accédez à une vue d’ensemble des possibles changements de températures, de précipitations et d’indicateurs climatiques en Suisse, avec et sans avec et sans mesures de protection du climat.

Messages clés

Les scénarios climatiques CH2018 montrent où et comment le changement climatique affecte le territoire suisse et ce que les efforts mondiaux pour la protection du climat peuvent faire pour l’atténuer. Les conséquences prévisibles d’un changement climatique effréné pour la Suisse sont davantage de jours tropicaux, d’étés secs, de fortes précipitations et d’hivers peu enneigés. Toutefois, les efforts mondiaux en faveur de la protection du climat peuvent atténuer considérablement le changement climatique.


Adaptation aux changements climatiques

Le changement climatique est un fait scientifiquement prouvé et clairement démontrable dans le canton d'Uri également. Le changement climatique et ses conséquences ont des effets complexes sur l'homme, l'environnement et l'économie. L'Office de la protection de l'environnement met en œuvre une stratégie climatique claire pour Uri.Dans l'espace alpin, le changement climatique se fait sentir par l'augmentation des températures, les modifications du régime des précipitations et l'augmentation des événements extrêmes.

Mesures d'adaptation au changement climatique

Les mesures d'adaptation au changement climatique prises par le canton sont classées par secteur. Les informations mentionnées proviennent des rapports des cantons à la Confédération et des plans de mesures cantonaux.

Gestion des eaux
Plus d'informations
  • Mise en œuvre de mesures de revitalisation des cours d’eau (rétention et déplacement des matériaux charriés dans les cours d’eau élargis, détermination de l’espace réservé aux eaux comme mesure de protection contre les crues)
  • Promotion de l’infiltration des eaux météoriques (reconstitution des eaux souterraines, eaux retenues sur les toitures plates)
  • Promotion de l’aménagement des cours d’eau respectueux des poissons et adapté aux changements climatiques et information à ce sujet (création de zones ombragées, p. ex.)
  • Mise en réseau des systèmes d’approvisionnement en eau pour mieux faire face aux situations de pénurie
  • Élaboration d’un plan de gestion adaptatif du bois flottant dans les lacs après des crues (exploiter le bois à proximité des cours d’eau, laisser le bois se décomposer dans les lacs pour accroître la diversité structurelle)
  • Promotion / création d’espaces de retrait et d’habitats pour les truites (structures en bois mort, p. ex.)
Agriculture
Plus d'informations
  • Soutien financier apporté aux projets en lien avec l’économie alpestre et la disponibilité de l’eau sous la forme de subventions à fonds perdu (p. ex. agrandissement de réservoirs / citernes, captage de sources, mise en réseau des systèmes d’approvisionnement en eau potable pour améliorer la résilience)
  • Formation des exploitants agricoles par des visites de cultures et des rencontres (p. ex. dans le domaine de la composition de la végétation apte à résister aux changements climatiques, la plantation d’espèces résistantes à la chaleur et à la sécheresse, la gestion des sols desséchés, la lutte contre les larves de hanneton par incorporation de champignons dans le sol)
  • Projets dans le domaine de l’exploitation adaptée aux conditions locales dans le contexte de la modification des conditions climatiques de la station d’essais Economie alpestre et agriculture de montagne, lancés par Agroscope en collaboration avec les cantons de montagne (TI, GR, VS, BE, UR)
  • Projets dans le domaine de l’économie laitière, y compris la gestion de l’eau de la station d’essais Economie alpestre et agriculture de montagne, lancés par Agroscope en collaboration avec les cantons de montagne (TI, GR, VS, BE, UR)
  • Cartographie des sols à l’échelle nationale comme base de la protection qualitative et quantitative des sols tâche de la Confédération, mise en œuvre en collaboration étroite avec les cantons)
Dangers naturels
Plus d'informations
  • Prise en compte des dangers naturels dans l’aménagement territorial (mise à jour des zones de dangers, délimitation de corridors complémentaires de décharge)
  • Adaptation du cadastre des événements
  • Alerte précoce / surveillance des mouvements de terrain
  • Monitoring des glaciers
  • Entretien et développement proportionné de mesures techniques de protection (ouvrages de protection)
  • Surveillance en temps utile des zones critiques
  • Perfectionnement des systèmes d’alerte précoce
  • Intensification de la planification d’urgence
  • Formation des services en charge des sinistres
Transports
Plus d'informations
  • Vérification des coûts d’entretien des rues et des chemins (construction / exploitation)
  • Recensement des événements naturels à l’aide d’un cadastre des événements pour l’exploitation des routes cantonales
  • Intégration de considérations sur les changements climatiques à venir (scénarios climatiques) dans la planification de l’infrastructure, avec l’aide de spécialistes (dangers naturels, aménagement des cours d’eau, géologie…)
  • Mise en œuvre de mesures de protection des objets en cas d’événements extrêmes lors d’épisodes de crue (p. ex. relèvement des ponts, aménagement de canaux)
  • Observation et, le cas échéant, condamnation ou déviation des sentiers de randonnée susceptibles d’être impactés par des glissements de terrain en raison du recul du pergélisol et de l’instabilité croissante des pentes
  • Recherches sur les matériaux durables, robustes et résistants aux changements climatiques destinés aux infrastructures de transport (revêtements de sol, p. ex.)
Gestion des forêts
Plus d'informations
  • Adaptation des bases de la planification forestière avec prise en compte des effets des changements climatiques
  • Déplacement des peuplements sensibles aux changements climatiques, accroissement de la biodiversité dans le cadre de la régénération
  • Mise à jour des guides cantonaux sur la lutte contre les incendies de forêt, élaboration de plans régionaux de lutte contre les incendies de forêt
  • Formation du personnel forestier au déplacement des peuplements sensibles aux changements climatiques
  • Augmentation de l’exploitation et de l’utilisation du bois
  • Adaptation des forêts aux changements climatiques : plantation test d’essences résistantes aux changements climatiques sur des surfaces d’essais avec un horizon d’observation de 30 à 50 années (en partenariat avec le WSL)
Santé humaine
Plus d'informations
  • Information de la population sur les mesures recommandées pour se protéger des tiques
  • Information de la population en cas de niveau élevé de pollution par l’ozone et sur les mesures de réduction de cette pollution dans le cadre de l’exécution de l’ordonnance sur la protection de l’air (plan d’intervention Ozone)
  • Réduction des sources d’eau stagnante dans les zones urbaines pour lutter contre la prolifération des moustiques tigres
  • Offre de prévention et de conseil aux personnes vulnérables (âgées) pendant les vagues de chaleur
  • Coordination des organisations actives auprès des personnes âgées pour la gestion des fortes chaleurs
Tourisme
Plus d'informations
  • Enquête annuelle sur les mesures d’adaptation aux changements climatiques auprès des organisations touristiques, dans le cadre des contrôles de performance et d’efficacité
  • Développement du canton comme destination touristique sur toute l’année : évocation dans la stratégie AUT, recommandation d’IG Tourismus Uri d’accroître les activités estivales en interne, mais aussi chez d’autres acteurs touristiques (Ride the Alps, E-Bike, TempCamp, etc.)
  • Couverture des glaciers et SnowFarming Andermatt-Sedrun Sportbahnen (ASS)
  • Enneigement artificiel de pistes de ski et de ski de fond (Schächental et Realp) ; développement de l’enneigement des pistes envisagé à Realp
  • Patinoire d’Andermatt : surface refroidie artificiellement, en raison des difficultés à obtenir de la glace naturelle de qualité (pics de chaleur, etc.)
Biodiversité
Plus d'informations
  • Plantation accrue d’arbres isolés aptes à résister aux changements climatiques comme l’érable sycomore ou le chêne dans les zones agricoles et les zones urbaines pour créer des espaces ombragés / refroidir ou pour promouvoir la biodiversité (convention-programme Promotion des espèces 2020-2024)
  • Préservation des milieux xériques existants à travers le programme d’encouragement correspondant (convention-programme Paysage 2020-2024)
  • Lutte contre les néophytes / néozoaires envahissants dans les aires protégées
  • Lutte contre les néophytes / néozoaires envahissants en dehors des aires protégées
  • Inspection et préservation / protection des zones humides existantes (étangs, haut-marais, bas-marais, zones alluviales) ; développement des zones humides par des mesures d’entretien, de création et de mise en réseau (convention-programme Paysage 2020-2024)
  • Plantation accrue d’arbres fruitiers à haute tige et de haies pour valoriser les zones agricoles en jachère ou exploitées intensivement et les espaces de détente de proximité (convention-programme Paysage 2020-2024)
  • Recensement des sources naturelles inexploitées dans le but de conserver la biodiversité, la combinaison des espèces et la valeur écologique (convention-programme Paysage 2020-2024)
  • Élaboration d’un plan Espaces verts et espaces ouverts pour les zones urbaines (jusqu’à la fin 2021), comprenant des mesures telles que le développement des toitures et des façades végétalisées pour réduire la chaleur et créer de précieux habitats pour la faune et la flore
  • Élaboration d’un plan de développement du paysage (avec liste des espèces) pour la vallée inférieure de la Reuss, entre Flüelen et Amsteg
  • Mise en place d’un cadastre numérique pour systématiser le recensement des mesures de valorisation mises en œuvre dans le domaine de la nature, de la biodiversité et du paysage (sites / nombre d’érables sycomores plantés, p. ex.)
  • Mesures de rétention de l’eau dans les petites zones de reproduction des batraciens
Aménagement du territoire
Plus d'informations
  • Élaboration de cartes climatiques pour les zones urbaines de la vallée inférieure de la Reuss
  • Intégration, dans les processus d’aménagement territorial, de mesures visant à réduire la chaleur dans les zones urbaines de la vallée inférieure de la Reuss (corridors d’air frais, prescriptions sur l’orientation des bâtiments) : plan directeur cantonal, principes directeurs, plan d’affectation / règlement de construction et plan de zone, plans d’affectation spéciaux, permis de construire
  • Intégration de stratégies, d’objectifs et de mesures d’adaptation aux changements climatiques dans le plan directeur cantonal / programme d’agglomération
Energie
Plus d'informations
  • Révision de la loi sur l’énergie et intégration de mesures d’adaptation aux changements climatiques (protection des bâtiments contre la chaleur estivale, prescriptions en faveur de systèmes de refroidissement durables)
  • Sécurité d’approvisionnement de la force hydraulique via des systèmes de surveillance et d’alerte
  • Information des exploitants de centrales hydroélectriques (sur les avantages des réservoirs multifonction ou sur l’utilité de l’augmentation de la capacité des lacs de rétention)

Projets

Liste des projets d’adaptation en rapport avec le canton :

Informations complémentaires

Dernière modification 24.08.2022

Début de la page

Contact

Scénarios cantonaux

Office fédéral de météorologie et de climatologie MétéoSuisse
Operation Center 1
Case postale
CH-8058 Zurich-Aéroport

Gestion du projet
Sven Kotlarski

Contact

Adaptation aux changements climatiques

Amt für Umweltschutz, Kt. UR
Sophia Rudin

Klausenstrasse 4
6460 Altdorf

sophia.rudin@ur.ch
www.ur.ch/klimaschutz

 

Imprimer contact

https://www.nccs.admin.ch/content/nccs/fr/home/regions/cantons/uri.html